Le Bayern met City KO

Pour le compte de la 2e journée de phase de poules de , le Bayern s'est imposé très facilement sur la pelouse de (3-1). Même s'ils se sont mis en danger en fin de match, les Bavarois ont réalisé un match complet. De la taille d'un champion en titre. Dans le deuxième match du groupe, le l'a emporté face au Viktoria Plzen.

On attendait le déclic, on l'a eu. Moins inspiré que l'année dernière en ce début de saison, le Bayern a prouvé ce mercredi soir que l'on allait devoir compter sur lui cette saison. Auteurs d'un match quasi parfait, les hommes de ont confirmé leur statut de favori de la compétition, surclassant Manchester City sur sa pelouse.

Les Allemands n'avaient pas encore reproduit ce qu'ils avaient réalisé la saison passée, à savoir une mainmise totale sur le jeu, un réalisme et une solidité. Ils l'ont fait ce mercredi soir. Dès la 7e minute, et suite à une superbe transversale de , Franck Ribery contrôlait, armait sa frappe aux 20 mètres que ne parvenait pas à détourner (0-1, 7e). La domination était entièrement bavaroise, et Kroos (17e) puis Robben (30e) ont failli récompenser ce bon début de match. La variété de jeu des joueurs de Pep Guardiola a vraiment rappelé le jeu produit la saison passée. Tout y était : jeu court, jeu long, jeu de tête, percussions, maîtrise. De quoi inquiéter un Manchester City transparent en première période.

Robben, l'homme en forme


Malgré un réveil minime des Anglais en début de seconde période, le Bayern a repris le contrôle peu de temps après le retour des vestiaires. Müller, suite à un deuxième bijou déposé par Rafinha à l'entrée de la surface, s'en allait dribbler Hart et inscrire le deuxième but de son équipe (2-0, 55e). La défense anglaise, notamment Clichy, n'est pas libre de tout reproches sur ce but, loin de là. Quatre minutes après, c'était au tour de Robben, auteur d'un match complet, de trouver le chemin des filets après une percussion et un tir du pied droit que Hart ne pouvait pas détourner (3-0, 59e). C'est la première fois de leur histoire que les Citizens encaissaient trois buts à domicile en Ligue des Champions.
Robben (61e) puis Kroos (63e) ont d'ailleurs été tout proches d'aggraver la marque, mais Hart détournait leurs frappes. S'en est suivie une démonstration de collectif des champions en titre, Manchester City étant totalement amorphe, à l'image d'une possession de balle pendant deux minutes peu après l'heure de jeu. L'entrée de et Milner a néanmoins réveillé un minimum les Anglais, récompensés à quinze minutes du terme suite à un bon enchaînement de Negredo (1-3, 76e). Le Bayern s'est ensuite mis tout seul en danger, puisque Touré, fauché par Boateng, entraînait l'expulsion de ce dernier (86e). Sans grave conséquence, même si Silva sur coup franc puis Negredo de la tête ont donné des frissons aux Bavarois en fin de match.

Le Bayern s'installe donc seul en tête avec deux victoires en deux matches. City est freiné et voit le CSKA Moscou, vainqueur face au Viktoria Plzen, revenir à égalité de points. Les deux équipes s'affronteront d'ailleurs lors de la prochaine journée, un match qui sera déjà décisif pour la deuxième place du groupe D.

Le CSKA Moscou domine le Viktoria Plzen


En début de soirée, et au terme d'un match très ouvert, le CSKA Moscou l'a emporté sur sa pelouse face au Viktoria Plzen (3-2) dans le cadre de la 2e journée de phase de poules de Ligue des Champions. C'est pourtant le club tchèque qui ouvrait la marque dès l'entame de match par Rajtoral (0-1, 4e). Les Russes ont ensuite égalisé contre le cours du jeu par l'intermédiaire de Tosic (1-1, 19e). Honda, à la suite d'une contre-attaque rondement menée, a ensuite permis au CSKA de mener à la marque (2-1, 29e). Reznik, contre son camp -et surtout à cause d'une bourde de Kovanic, le gardien tchèque-, a définitivement scellé la victoire des Russes à dix minutes du terme (3-1, 79e). Akinfeev, le portier du CSKA, a ensuite répondu à son homologue par une sortie ratée, permettant au Viktoria de réduire la marque dans le temps additionnel (3-2, 91e).

Le CSKA, défait par le Bayern il y a deux semaines (0-3), marque ses premiers points dans la compétition et revient à hauteur de Manchester City. Le Viktoria Plzen quant à lui, compromet déjà ses chances de qualification, le club tchèque ne totalisant aucun point en deux rencontres.

Hervouet
Article précédent Match Manchester City -... Article suivant Sortie de vestiaires......