L'OM abat une de ses dernières cartes face à Naples

Après deux journées de , le constat est édifiant pour l'OM. Les Phocéens n'ont toujours pas débloqué leur compteur et ils pointent donc à la dernière place du groupe F. Une réaction d'orgueil s'impose face à ce mardi soir (20h45, 3e journée).

Elie Baup

Baup veut frapper fort au Vélodrome. Si l'Olympique de parvient à battre Naples ce soir, alors ce sera vraiment un exploit. En effet, les Partenopei forment l'une des meilleures formations d'Italie et ils sont favoris avant ce bras de fer européen au Vélodrome. A en croire , l'homme à la casquette a reconnu qu'il est grand temps de "réussir un gros coup" en C1, histoire de pouvoir toujours "espérer" une qualification en 8es de finale. Il espère donc que ses troupes vont "faire un bon match" face aux Napolitains qui veulent réagir, sur la scène européenne, après la défaite contre du 1er octobre dernier (2-0, 2e journée).

Vendredi dernier, Élie Baup a suivi "avec attention" le choc du Calcio entre l'AS Rome et Naples. Lors de cette rencontre, les joueurs de ont concédé la victoire (0-2) face à des Giallorossi intouchables en . Malgré cela, le coach marseillais juge que le penalty et le coup-franc, transformés par l'ancien joueur lyonnais , ont "changé la donne". A ses yeux, Naples ne méritait pas de s'incliner de la sorte dans la mesure où cette équipe a "produit un très beau match" et a réussi à se créer "des occasions" de but très nettes. "Le score aurait pu être différent", a-t-il souligné.

Mandanda et la montagne italienne


Pour sa part, le gardien de l'OM, , a également conscience qu'un troisième revers en C1 serait sans doute fatal dans la course à la qualification. "On savait que ça allait difficile dans cette poule de la mort dès le tirage au sort", a-t-il rappelé dixit 20 Minutes. Interrogé à propos des Partenopei, l'international français a répondu qu'il s'attend à défier une escouade redoutable. "On va jouer une équipe de Naples très très forte. Mais si on est défaitiste d'avance on ne va pas faire un bon match. Je ne sais pas si on va y arriver à le gagner mais on a envie de le faire et de montrer un beau visage de l'OM", a-t-il souligné.

Dans le camp d'en face, l'entraîneur napolitain, Rafael Benitez, a déclaré pendant un point presse qu'il se méfie énormément de l'OM qui a le couteau entre les dents après une série de résultats négatifs. "Ce sera un match difficile. L'OM reste sur 3 défaites. Ils auront envie de démontrer qu'ils veulent gagner. Ils auront sûrement de la hargne. Mais nous aussi. Nous le démontrerons demain", a-t-il promis. Lorsqu'il était encore sur le banc de , l'Espagnol a eu l'occasion d'affronter le club sudiste au Vélodrome. Il sait que l'ambiance sera très chaude dans les tribunes. "J'avais remarqué que les supporters étaient très proches de l'équipe. C'est très difficile de jouer ici. On sent que l'équipe compte sur ce douzième homme." Ce douzième homme justement ne sera pas trop afin de permettre à l'OM de gagner et d'entretenir l'espoir pour la suite de la compétition.
Article précédent OM : Valbuena adore la ... Article suivant Ronaldo, Llorente, Weng...