Le PSG doit éviter une mauvaise blague belge

Le Paris Saint-Germain continue de surfer sur une vague d'enfer. Ce mercredi soir (20h45), les Parisiens vont tenter de se rapprocher de la qualification pour les 8es de finale de la sur la pelouse d'. Sur le papier, il n'y a pas photo entre les deux équipes mais attention de ne pas tomber dans le piège belge...

Laurent Blanc

Deux premières sorties remarquables. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le n'a pas tardé à être la locomotive du groupe C de la Ligue des champions. Après avoir dynamité l' (4-1), les Franciliens ont corrigé le (3-0). Du coup, ils occupent la première place du groupe avec 6 points au compteur et une différence de buts considérable (+6). En cas de succès contre Anderlecht ce soir, les hommes de seront quasiment certains de participer aux 8es de finale de la C1. Pendant un point presse, retranscrit sur le site officiel du PSG, le technicien parisien a reconnu qu'un "résultat positif" permettrait à son escouade de filer "tout droit vers la qualification". Malgré cela, le Cévenol se méfie de la formation d'Anderlecht. "Toutes les rencontres seront difficiles. Tout le monde veut battre Paris, à nous de nous méfier de cela et d'aborder le match du bon côté. (...) J'ai vu deux fois Anderlecht en vidéo, il y a de bons joueurs, notamment des jeunes. On respecte cet adversaire, comme tous les autres d'ailleurs. On a bien préparé ce match, depuis un bon moment", a-t-il assuré.

Pour sa part, le défenseur central a jugé, selon le site du quotidien Le Parisien, que "c'est trop tôt pour parler des 8es" dans la mesure où la qualification n'est pas encore acquise. A ses yeux, il faut simplement tout donner afin de battre Anderlecht et rester invaincus toutes compétitions confondues. "On ferait un grand pas (vers la qualification) mais il ne s'agit que du troisième match. Ce qu'il faut garder en tête, c'est que chaque victoire nous permet d'asseoir notre suprématie." Au sujet des joueurs qui composent la formation belge, le Brésilien pense qu'il n'y a "aucune raison de les prendre de haut" étant donné "qu'il ne s'agit pas d'une mauvaise équipe" qui serait en Ligue des champions par le simple fruit du hasard. "Ce serait le meilleur moyen de faire une contre-performance. Restons concentrés pour repartir avec la victoire."

Anderlecht fait profil bas


Interrogé pendant un point presse, le coach des Mauves, a déclaré que son équipe "joue toujours pour gagner". Toutefois, il a conscience que l'armada du PSG risque de poser des gros problèmes à son escouade et que cette dernière pourrait prendre l'eau si elle n'est pas attentive sur le plan défensif. "Il faudra avant tout ne pas trop leur donner d'occasions car avec des joueurs de la classe de Cavani et Ibrahimovic, il ne leur en faut pas beaucoup pour marquer." Toutefois, John van den Brom est convaincu que son effectif n'est pas capable "de défendre durant 90 minutes" et qu'il faudra "aussi mettre le nez à la fenêtre " pour " profiter des rares occasions" qu'il y aura. Afin de faciliter un peu les choses, il croise les doigts afin que le PSG va prendre un peu de haut sa formation. "J'espère que les Parisiens en manqueront un peu et vont nous sous-estimer, nous prendre un peu de haut et que de notre côté, mes joueurs seront dans un grand jour. A ces deux conditions, il sera peut-être possible d'embêter cette équipe." On l'a compris, les Belges veulent croire au miracle mais ils savent pertinemment que ce sera très compliqué de stopper le PSG au Stade Constant Vanden Stock.
Article précédent PSG : Van der Wiel "de ... Article suivant PSG : un timing idéal p...