Baup n'a pas épuisé tout son crédit à l'OM

Même si l'Olympique de est actuellement dans le dur, force est de constater que l'entraîneur Élie Baup n'est pas menacé. Le coach à la casquette a encore quelques jokers dans sa manche.

Élie Baup

La double peine phocéenne. Mardi dernier, l'OM a perdu quasiment toutes ses illusions en . Déjà battus par (1-2) puis Dortmund (0-3), les Marseillais ont encaissé une troisième défaite de rang dans cette compétition contre (1-2). Résultat des courses, les Sudistes occupent la 4e et dernière place du groupe F avec un 0 pointé au compteur. A mi-parcours, on peut dire qu'il faudra un énorme miracle pour que l'OM parvienne à se qualifier pour les 8es de finale de la C1. Comme si cela ne suffisait pas, l'écurie provençale n'a pas stoppé sa série noire et se retrouve aujourd'hui avec un passif de quatre défaites consécutives qui ont brisé la confiance des troupes.

Samedi prochain, l'OM va tenter de relancer la machine avec la réception de Reims (11e journée de ). Tout le vestiaire doit prendre conscience que cette rencontre face aux Champenois est cruciale pour la suite des évènements. Un nouveau fiasco pourrait affaiblir encore plus un groupe qui paie cher ses errances défensives et ses carences offensives. Certains joueurs ne sont pas assez décisifs (Payet, Gignac...) alors que la plupart des recrues (Thauvin, Khalifa, Lemina) trépignent souvent d'impatience sur le banc de touche et pestent contre le manque de turn-over instauré par Élie Baup.

Élie Baup, justement, tente de trouver des solutions afin de sortir le pied de l'ornière. Une réorganisation tactique ou des changements de joueurs pourraient avoir lieu contre Reims afin de provoquer un électrochoc. L'homme à la casquette peut toujours se consoler en se disant que pour le moment, le président compte sur lui et ne songe pas à le licencier. Le dirigeant a rappelé, dixit , que lors de la saison 2011/2012, il avait tenu le coup en ce qui concerne entre septembre et mai alors que les résultats n'étaient pas fameux. "Je n'ai pas bougé de ma ligne. C'est très mal me connaître. On a un projet collectif." Collectif, c'est le mot juste pour permettre à l'OM de relever la tête sur le rectangle vert le plus rapidement possible...
Article précédent OM : un désaccord entre... Article suivant OM, Baup : "Très grave ...