Le Barça dévoile son plan pour contrer Ronaldo

Samedi à 18 heures, toute l'Espagne retiendra son souffle devant le premier Clasico de la saison entre le et le . et contre et : les stars ne manqueront pas et tenteront d'amener leur équipe à la victoire. Mais une nouvelle fois, c'est bien l'attaquant portugais qui attirera l'attention.

Cristiano Ronaldo

Quand un Clasico entre le Barça et le Real débute, il est difficile de ne pas penser en parallèle à la lutte à distance que se livre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi pour le . D'un côté, le Portugais a inscrit huit buts en et cinq en , dont un doublé cette semaine face à la (2-1). De l'autre, l'attaquant argentin en est également à huit réalisations en championnat mais à seulement trois buts en C1. C'est dire si les deux hommes ne se quittent pas d'une semelle. En revanche, le Real Madrid sait qu'il peut compter sur un CR7 capable de se sublimer encore plus lors de cette affiche. Comme le quotidien Marca le titre en une, La terreur du a inscrit huit buts lors des six derniers Barça-Real disputés dans l'antre catalane, contre quatre simplement à Santiago Bernabeu.

En Catalogne, les craintes de voir Cristiano Ronaldo réussir une énorme performance s'avèrent justifiées. Lors du dernier Clasico au Camp Nou, le 26 février dernier en (3-1), l'ancien Mancunien s'était offert un doublé. Autant dire que redoute fort que le footballeur portugais soit une nouvelle fois l'homme du match et le bourreau de l'actuel leader de la Liga. Pour le technicien argentin, il s'agit donc de trouver des solutions pour contrer Ronaldo. Visiblement, le successeur de a une petite idée derrière la tête : titulariser en défense centrale et Gerard Piqué. Vendredi, Sport indique très clairement que les deux internationaux espagnols semblent être les meilleures alternatives pour le freiner.

Remis de deux opérations au genou l'ayant éloigné des terrains pendant sept mois, Puyol a disputé le weekend dernier à (0-0) sa première rencontre depuis des lustres. A 35 ans, le voilà de nouveau en mesure de disputer un très gros match. Concernant Piqué, touché aux ischio-jambiers à Milan (1-1), sa participation ne semble pourtant pas remise en cause. Concrètement, les Blaugrana souhaitent se montrer agressifs balle au pied mais aussi dans les duels aériens, une manière pour eux de contrecarrer la vitesse de Ronaldo, mais aussi celle de Bale et Di Maria. Pour cela, on table à Barcelone sur une prestation remarquable du duo Puyol-Piqué dans l'axe. Une stratégie qui doit permettre au Barça de prendre six points d'avance sur son grand rival et aussi de remporter son premier Clasico toutes compétitions confondues depuis août 2012.
Article précédent Evra épargné, H-24 avan... Article suivant Quand Lionel Messi se m...