Lamela ne veut pas être un flop à Tottenham

sait qu'il est attendu au tournant à . Pour le moment, le milieu offensif n'arrive pas à être décisif et forcément, certains supporters se demandent si le board des Spurs a bien fait de le recruter.

Erik Lamela

Un poids sur les épaules. Pendant le dernier mercato estival, les dirigeants de Tottenham ont fait un gros pari en déboursant pas moins de 30 millions d'euros afin de déloger Erik Lamela qui jouait à l'AS Rome. Les Spurs croyaient que le milieu offensif argentin pourrait rapidement prendre ses marques et reproduire le même type de performances que chez les Giallorossi (15 buts en 36 matches la saison dernière). Mais c'était sans compter sur plusieurs problèmes liés, en grande partie, à son acclimatation au Royaume de Sa Majesté. En plus de découvrir une nouvelle culture, Erik Lamela doit également apprendre à composer avec un style de jeu radicalement différent de la .

En anglaise, les matches sont, en règle générale, bien plus intenses et donc il faut être à fond pendant 90 minutes et plus si affinités. Par ailleurs, l'impact athlétique des défenseurs est également plus fort alors qu'en Italie, ces derniers misent bien plus sur l'intelligence tactique pour enrayer les assauts adverses. En dépit de ces obstacles, Erik Lamela reste convaincu qu'il va bientôt briller avec le maillot de Tottenham. "Vous vous entraînez toujours en pensant que vous allez jouer. Tôt ou tard, mon heure va arriver et je devrai être prêt. C'est la manière dont je vois les choses", a-t-il confié selon le Daily Mirror. A l'heure actuelle, l'international argentin n'envisage donc pas une seule seconde de quitter White Hart Lane même s'il a dû se contenter de faire 9 apparitions seulement au total.

"Je m'entends très bien avec . C'est un type bien qui pense clairement à l'avenir. C'est pour cette raison que le fait de venir à Tottenham est un grand pas pour moi." Forcément, Erik Lamela sait que s'il ne joue pas plus chez les Spurs, alors il risque de perdre sa place au sein de l'Albiceleste en vue du . Pour le moment, il refuse de croire que ce scénario catastrophe a des chances sérieuses d'avoir lieu. "C'est important pour moi de rester dans la sélection argentine. Je suis confiant au sujet du fait que je vais finir par jouer ici. Nous sommes engagés dans quatre compétitions. Il y a donc beaucoup de matches qui arrivent", a-t-il justement souligné. Celui qu'on surnomme "El Coco" juge que son meilleur allié pour le moment est "le temps". A lui désormais de tout faire afin de s'imposer à Tottenham. Histoire, justement, de ne pas gâcher le temps qui est plus que précieux pendant une carrière de footballeur...
Article précédent Corinthians : Pato aura... Article suivant Premier League : le pro...