Quand Adidas misait sur un transfert de Messi...

Il y a deux semaines, El Mundo Deportivo nous apprenait que trois clubs rêvaient de valider la venue de durant le mercato. Au final, l'attaquant du Barça est resté sagement au ... en dépit du fait qu'un sponsor voulait le déloger de l'écurie catalane !

Lionel Messi

La marque aux trois bandes voulait réussir un coup d'éclat. D'après El Mundo Deportivo, était prêt à casser sa tirelire afin d'aider le , ou encore le à s'offrir Lionel Messi. En clair, ce sponsor mondialement connu envisageait de débourser environ 125 millions d'euros, soit la moitié de la clause libératoire de "La Pulga", afin de faciliter les négociations entre les écuries. En prime, le club qui aurait obtenu la signature de l'attaquant argentin aurait bénéficié d'une hausse de 40% de ses revenus liés aux accords signés avec Adidas. Forcément, il y a eu du mouvement en coulisses durant l'été.

Des émissaires envoyés par le trio Bayern - Chelsea - Real auraient tenté de convaincre les dirigeants du Barça de vendre leur perle qui a remporté, on le rappelle, les quatre derniers Ballons d'Or. Le président et ses collaborateurs auraient refusé d'envisager cette possibilité. De son côté, le génie des Blaugrana serait resté ferme à propos de son futur. En clair, Lionel Messi souhaite rester au durant toute sa carrière. Cette fidélité affichée, encore une fois, devrait lui permettre de bénéficier prochainement d'un nouveau contrat avec, bien entendu, un salaire revu à la hausse.

Pour le moment, c'est son rival madrilène, , qui est le joueur le mieux payé au monde avec 17 millions d'euros par an. Nul doute que les pensionnaires du Camp Nou devraient offrir le même montant, voire même un peu plus, à Lionel Messi au cours des jours ou des semaines à venir. Tant pis pour , ou encore qui auraient, bien entendu, énormément apprécié le fait de pouvoir s'appuyer sur un tel joueur. Comme quoi, l'argent ne fait pas tout même lorsqu'on s'appelle Adidas et qu'on a des moyens colossaux à sa disposition !
Article précédent Barça : Pedro ne compre... Article suivant Messi et le rêve d'Adid...