PSG-Nice, une méfiance réciproque

Ce vendredi soir (17 heures), le et vont s'affronter sur la pelouse du (13e journée de ). Visiblement, la méfiance est de sortie dans chacun des deux camps !

Zlatan Ibrahimovic et Nemanja Pejcinovic

Le Cévenol ne prend pas ce match à la légère. Même si pour le moment son équipe du PSG est invaincue toutes compétitions confondues, n'a pas l'intention de relâcher sa vigilance avant de défier Nice. Lors d'un point presse relayé sur le site officiel du club de la capitale, l'ancien sélectionneur des Bleus a indiqué qu'il pense que les Aiglons viendront au Parc des Princes pour faire un gros coup. Il n'imagine pas une seule seconde que son homologue, , débarque à Paris avec des intentions seulement défensives. "C'est un compétiteur, donc je pense qu'il va venir à Paris sans renoncer à sa philosophie de jeu, et avec de jeunes joueurs. J'espère qu'ils démontreront leurs ambitions sur le terrain, car c'est souvent synonyme de match ouvert", a-t-il déclaré dixit le site officiel du PSG.

Laurent Blanc a ajouté que l'OGCN est "un adversaire coriace" qui a eu "des hauts et des bas" depuis le coup d'envoi de la saison. Pour le moment, le club azuréen occupe la 11e place du classement avec 17 points au compteur... mais a seulement trois longueurs de retard sur qui est 4e. Du coup, les Aiglons sont toujours dans le bon wagon pour s'installer dans le "Top 5" avant la trêve hivernale. Pour sa part, le coach des Aiglons, Claude Puel, pense que ce déplacement au Parc sera tout sauf une partie de plaisir pour ses hommes. Il a indiqué pendant une conférence de presse, relayée sur le site web de l'OGCN, que le PSG est "une très belle équipe" et qu'il n'y a "que du bonus à l'affronter".

En clair, l'ex-technicien de l'OL ou encore de juge qu'il s'agit d'un match test pour ses troupes. "Cela permet d'élever notre niveau de jeu et de concentration face à un adversaire de très haut niveau. Tout footballeur aimerait disputer ce genre de matchs face à des joueurs hors-normes." Même s'il a repéré quelques failles dans le dispositif parisien, Claude Puel estime que ce sera difficile de venir à bout de Paris ce soir. "Ils sont complets dans toutes les lignes, sont capables de faire la différence à tout moment. Ils ont les capacités pour figurer dans le dernier carré de la ", a-t-il martelé. Qui sait, peut-être que Nice sera le premier outsider à faire plier le champion de France en titre dans quelques heures...
Article précédent Nice : Cvitanich ne cra... Article suivant Thauvin veut faire mieu...