Ronaldo vers le Ballon d'Or, Galliani sur le départ... Le Tour d'Europe de la presse

En ce dimanche 10 novembre 2013, notre revue de la presse européenne vous emmène en France avec le derby entre et , mais aussi en Espagne avec les éloges autour de . En Italie, l'avenir d' intéresse beaucoup les médias.

Cristiano Ronaldo

FRANCE


A quelques heures du derby rhodanien entre Saint-Etienne et Lyon, Le Progrès accorde sa une à cette affiche de la 13e journée de . "Un Chaudron où seul le vert doit briller", titre le quotidien régional. Les Verts visent une première victoire à domicile contre l'OL depuis 1994.

Pour sa part, revient sur la performance de contre . Auteur d'un triplé, l'attaquant suédois "défie déjà Ronaldo" dans l'optique de l'attribution du prochain .

ANGLETERRE


Si l'on en croit le Daily Mirror, souhaite écarter définitivement et recherche un nouveau gardien de but. L'Espagnol Victor Valdés () et le Brésilien () sont cités par le média britannique en vue d'un transfert hivernal.

Pour sa part, le Daily Mail indique que serait prêt à vendre le défenseur central brésilien au mois de janvier. On parle d'un transfert au pour un footballeur visiblement plus en odeur de sainteté avec .

ESPAGNE


Le quotidien Marca accorde une grande place au triplé réussi samedi par Cristiano Ronaldo contre la . Avec 62 buts inscrits depuis le début de l'année, l'attaquant portugais dispose de solides arguments pour le Ballon d'Or.

De son côté, Sport évoque la future prolongation de contrat d'. Si les discussions n'ont jusqu'à présent pas abouti sur un accord, le président va intervenir en personne pour boucler l'affaire avant la fin de l'année.

ITALIE


Avant la rencontre entre le et l'AC Milan qui pourrait décider du sort de , La Gazzetta dello Sport accorde sa première page à la situation d'Adriano Galliani. En froid avec , l'administrateur délégué des Rossoneri pourrait claquer la porte.

Pour finir, le Corriere dello Sport évoque le choc au sommet de la entre la et . Ces derniers jours, et n'ont cessé de dire que leur équipe respective n'était pas favorite de cette rencontre.
Article précédent Naples : c'est fait pou... Article suivant ASSE-OL, la bonne année...