Leonardo a une idée précise pour son futur

Depuis qu'il a démissionné de son poste de directeur sportif du , a eu le temps de songer à son avenir. Visiblement, l'homme d'affaires brésilien a très envie de se rapprocher du terrain.

Leonardo

"Je ne veux plus rester en dehors du jeu." Par le biais d'un entretien publié dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport, Leonardo a fixé le cap en ce qui concerne son futur. Le Brésilien a clairement envie d'être beaucoup plus proche des joueurs et donc, par exemple, de s'installer de nouveau sur le banc après des expériences mi-figue mi-raisin au puis à l'Inter. "J'ai accumulé plus d'expérience et nous allons voir ce qui va se passer. Un rôle de manager implique un travail politique et je n'aime pas vraiment cela. Je veux vivre ce sport et pourquoi pas redevenir entraîneur. Je me sens attaché à la construction d'une équipe", a-t-il confié.

Avec malice, un journaliste de La Gazzetta dello Sport lui a demandé ce qu'il ferait si (le nouveau président de l') et/ou (la fille du patron du Milan AC, autrement dit ) lui passent un coup de fil pour le recruter. Visiblement, Leonardo n'envisage plus de retourner à Milanello. "Après ce qui s'est passé, ce serait impossible de revenir en arrière et je ne pense pas que le Milan AC me veuille", a-t-il souligné. En revanche, l'ancien footballeur ne peut pas exclure la possibilité de revenir un jour chez les Nerazzurri. "Je ne sais pas ce que veut faire Erick Thohir. En tout cas, j'ai une relation étroite avec . Il sait tout de moi et connaît mes idées."

Au sujet de sa longue suspension, qui a été levée ce qui lui permet d'exercer sans problèmes jusqu'à preuve du contraire, Leonardo a envoyé un pic au président de la . A ses yeux, l'a traîné dans la boue. "Je n'ai pas aimé la façon avec laquelle il s'est comporté envers moi. Il a dit des choses inacceptables et sans fondements. C'est un homme politique très envieux", a-t-il lâché. Invité à trancher entre () et (), Leonardo a répondu que c'est "plus facile de trouver quelqu'un comme Guardiola" sur la planète foot. A propos de la rivalité entre () et (), il a fait remarquer que "la personnalité" de "CR7" a "évolué" dans le bon sens à contrario de celle de "La Pulga". Qu'on se le dise, Leonardo est toujours affûté lorsqu'il s'agit de parler de ballon rond !
Article précédent Mourinho séduit par Bal... Article suivant PSG, Blanc : "Je crains...