OM - Montpellier, quand les ambitions divergent...

Ce vendredi soir, la reprend ses droits avec en guise de match d'ouverture un - Montpellier au Stade Vélodrome (20h30). Les deux clubs sont obligés de gagner pour des raisons différentes.

André-Pierre Gignac

Une fragilité criante à domicile. Même si l'OM occupe la 4e place du classement en Ligue 1, force est de constater que les Phocéens n'arrivent pas à faire du Stade Vélodrome une forteresse imprenable. Loin de là même puisque les Marseillais ont seulement pris 9 points sur 18 au total dans leur antre (14e bilan). En clair, lorsque les supporters regardent leurs protégés jouer à domicile, c'est tout ou rien (3 victoires, 3 défaites). Forcément, la rencontre de ce soir face à un club mal classé, Montpellier (16e place) s'apparente à une belle occasion pour l'OM d'être vraiment maître chez lui. Malgré cela, l'entraîneur Élie Baup se méfie du qui est une formation "habituée à défendre bas et à faire le dos rond". Pour lui, il faut "travailler dur et cravacher" jusqu'à la trêve hivernale pour ne pas être trop éloigné du podium au moment des fêtes de Noël.

"Je connais la nécessité de prendre des points. On vient d'en prendre sept en trois matchs. Il faut continuer pour ne pas décrocher de la proximité du podium par rapport Paris, et Monaco. Il faut qu'à la trêve on soit très proches pour avoir une deuxième partie de saison plus prolifique en points, quand on n'aura plus qu'un match par semaine." En ce qui les concerne, les Montpelliérains se rapprochent doucement de la zone rouge (5 points d'avance sur qui est 18e). Ce constat est lié au fait que l'escouade de gagne trop peu en championnat (2 victoires, 9 nuls, 3 défaites). Si la moitié des résultats nuls avait été convertie en succès, alors l'écurie du président serait à la hauteur de l'OM ou presque !

Pendant un point presse, Jean Fernandez a confié que ce sera délicat de réussir un coup au Vélodrome. "Après leur victoire devant (2-1), on se disait qu'il y avait quelque chose à faire. Après celle à  (3-1), et la performance du quatuor offensif, cela s'annonce beaucoup plus difficile. (...) Les Marseillais sont dans l'obligation de gagner. Leur priorité est le championnat (l'OM est déjà éliminé en , ndlr). Ils ne peuvent plus se permettre de perdre des points s'ils veulent finir dans les trois premiers. Ils ont déjà perdu trop de matchs à domicile", a-t-il analysé. Du coup, l'ancien guide de Nancy juge qu'un "match nul" serait forcément "un bon résultat". Alors quid d'un 10e match nul pour une équipe de Montpellier qui lutte pour sa survie dans l'élite jusqu'à preuve du contraire ?

Les compositions probables :

OM : Mandanda - Abdallah, Nkoulou, Diawara, Mendy - Romao, Cheyrou (ou Imbula) - Payet, Valbuena, Thauvin - Gignac.

Montpellier : Jourdren - Marveaux, Congré, Hilton, Tiéné - Saihi, Stambouli - Cabella - Bakar, Montaño, Mounier.
Article précédent Quatre as pour le Barça... Article suivant Le programme des affich...