Le Barça prépare dès janvier sa révolution défensive

Depuis plusieurs mois, on sait que le souhaite préparer l'avenir en recrutant des joueurs pour lui permettre d'entamer une nouvelle ère. En Catalogne, c'est surtout dans le secteur défensif que les efforts se concentrent afin d'attirer un ou plusieurs éléments dès le mois de janvier.

Juan Cuadrado

Battu deux fois en quelques jours par l' (2-1), en , et l' (1-0), en , le Barça de laisse entrevoir des failles défensives préoccupantes pour la suite de la saison. Surtout que le club blaugrana, toujours leader de la Liga devant l' et le , va devoir disputer des échéances plus importantes. En C1, la formation barcelonaise sera notamment très attendue dès les huitièmes de finale. Du coup, pour ne pas subir le poids de l'événement et répondre à la concurrence de nombreuses écuries, le envisage d'employer les grands moyens dès le mercato hivernal du mois de janvier, qui débute dans moins de quatre semaines. Selon les informations du quotidien Sport, deux joueurs feraient partie aujourd'hui de la révolution défensive désirée par le board catalan.

Considéré depuis pas mal de temps comme l'une des priorités, (26 ans) pourrait rejoindre très rapidement le champion d'Espagne en titre. Si l'on en croit la presse espagnole, le défenseur central brésilien ne serait plus en odeur de sainteté avec du côté de . Sous contrat jusqu'en juin 2017 avec les Blues, le footballeur âgé de 26 ans n'a été titularisé que cinq fois en depuis le début de saison, un bilan comptable préoccupant pour le natif de Diadema. Dans l'axe, le technicien portugais opte plutôt pour le duo -. Du coup, l'ancien joueur du patiente sur le banc mais commence vraiment à s'agacer par cette situation qui risque de lui jouer un bien mauvais tour en vue de la 2014.

Si la tendance se confirme, David Luiz n'hésiterait pas à s'en aller et à accepter le challenge catalan. Il pourrait y retrouver (25 ans), le latéral droit colombien de la . Si "Tata" Martino peut s'appuyer cette saison sur et , le joueur florentin est considéré derrière les Pyrénées comme le successeur de l'international brésilien. Titulaire avec l'écurie italienne, le compatriote de coûterait entre 25 et 30 millions d'euros. Lié jusqu'en 2017 en faveur de la formation de , il suscite de vives convoitises. A Artemio-Franchi, on imagine pourtant mal la direction de la Viola accepter de se séparer de l'un de ses cadres en cours de saison. Reste à savoir si le Barça sera en mesure de préparer le terrain à défaut de convaincre la Fiorentina dès le mois de janvier.
Article précédent Serie A : la Juventus v... Article suivant L'Inter cible un duo du...