Anigo encore en sauveur de l'OM ?

A l'issue de la nouvelle défaite de son équipe face à vendredi soir, a été limogé de son poste d'entraîneur de l'Olympique de ce samedi. Il est remplacé par son directeur sportif, . Officiellement jusqu'en janvier. Mais l'intérim pourrait durer jusqu'à la fin de la saison. Comme cela lui est déjà arrivé dans le passé.

José Anigo

A l'OM, c'est lui le décideur. Est-ce José Anigo qui a donc pris la responsabilité de se séparer d'Elie Baup ? Beaucoup d'entraîneur dans le passé ont reproché au directeur sportif marseillais d'oeuvrer en coulisses contre eux. Par la force des choses, et d'une situation qui ne s'améliorait pas, le Minot se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène pour tenter de ramener son club dans des eaux plus calmes. En clair, une fois de plus, de jouer le sauveur, ou le pompier de service.

Nommé comme entraîneur intérimaire, officiellement jusu'à la trêve, José Anigo pourrait très bien pousser jusqu'en juin prochain. Il y a presque dix ans déjà, il avait pris la succession d' à peu près à la même époque pour emmener l'OM version Drobgba jusqu'en finale de la Coupe . Un exploit qu'il ne pourra pas répéter cette fois-ci, puisque l'OM va quitter l'Europe la semaine prochaine par un match de gala face au au Stade-Vélodrome. Ce sera d'ailleurs son premier match à la tête de sa nouvelle équipe. La réaction des supporters phocéens à l'occasion pourrait donner une indication sur la confiance qu'ils accordent à celui auquel ils ont souvent demandé de démissionner avec ses dirigeants.

Car malgré sa mauvaise réputation, José Anigo est toujours là. Les années passent, les présidents et entraîneurs avec, un seul tient toujours la barre, c'est lui. Plus que jamais, il incarne l'esprit club que l'on dit souvent en voie de disparition dans le football de nos jours. A l'OM, c'est lui qui tient la baraque. Même si elle a failli vaciller au plus profond de son conflit avec il y a deux ans. Parce que l'homme sait aussi tisser ses réseaux. Jusqu'à même dans les vestiaires. Et s'approprier la confiance, voire l'amitié de certains joueurs. En sera-t-il de même maintenant qu'il est en première ligne ? L'avenir le dira. Ou pas si son intérim se limite vraiment à trois matches avant que les dirigeants de Marseille décident de recruter un nouvel entraîneur.
Article précédent OM : décision douloureu... Article suivant OM : le même staff pour...