Le Borussia bat l'OM et va en huitièmes

Vainqueur sur le fil de au stade Vélodrome (2-1), mercredi soir pour la sixième et dernière journée de la phase de poules de la , le se qualifie pour les huitièmes de finale de la compétition. Un temps éliminée, la formation de profite même du succès de contre (2-0) pour terminer à la première place du groupe F.

Borussia Dortmund

Le finaliste sortant n'est pas passé loin de la sortie. A trois minutes du terme de la rencontre à Marseille, alors que le Borussia Dortmund pourtant dominateur ne parvenait pas à reprendre l'avantage face à une formation olympienne recroquevillée dans son camp, Naples ouvrait la marque sur sa pelouse contre Arsenal. A ce moment-là, les coéquipiers de étaient éliminés. Contraints de marquer un second but, les Borussen ont fini par faire la différence à la 87e minute de jeu pour enterrer les derniers espoirs du Napoli, tombeur finalement inutile des Gunners (2-0). Avec ce 2-1 arraché au stade Vélodrome, les hommes de Jürgen Klopp font subir à l'équipe de sa sixième défaite en six sorties de C1 et se permettent même le luxe de boucler cette phase de poules à la première place du groupe F, devant Arsenal.

Désireux de ne pas attendre le résultat de la rencontre entre Naples et Arsenal pour valider sa place en huitièmes de finale, le Borussia entre parfaitement dans son match. Sur la gauche, Durm centre en retrait pour Lewandowski, qui se libère du marquage de Mendes avant de tromper Mandanda, auteur pour sa part d'une sortie hasardeuse (0-1, 4e). Si offensivement, Dortmund peut compter sur le réalisme de son buteur polonais, ses failles s'avèrent béantes défensivement avec ses nombreuses absences. Juste avant le quart d'heure de jeu, l'OM en profite. Sur un coup franc de Payet, Weidenfeller loupe sa sortie, permettant à Khalifa de placer une tête sur la barre transversale. A l'affût, Diawara ne manque pas de tromper le dernier rempart des Borussen (1-1, 14e). Parfaitement relancés, les joueurs de José Anigo tiennent de mieux en mieux le rythme du vice-champion d'Europe en titre jusqu'à que ne vienne plomber sa formation avec deux cartons jaunes en l'espace de deux minutes, le premier pour une faute sur Blaszczykowski, le second pour une simulation dans la surface de réparation après un contact avec Sahin (34e).

La délivrance de Grosskreutz


Face à ce fait de jeu, Marseille se voit contraint de reculer de plus en plus. Avant la pause, Mendy soulage pourtant les siens à la suite d'un centre de Durm repris par Lewandowski (42e). Si Gignac n'est pas loin de surprendre Weidenfeller d'un coup de tête au second poteau à la suite d'une bonne transversale de Thauvin (44e), les visiteurs mettent une grosse pression sur les Phocéens mais manquent cruellement de réalisme. Alors que Mandanda sort le grand jeu sur une tête de Blaszczykowski (57e), Reus trouve du pied droit le poteau quelques secondes plus tard puis se loupe après un gros travail de Durm (69e). Peut-être surpris par la passe en retrait manquée de Diawara en direction du portier olympien, Lewandowski parvient à éliminer l'international français mais pas à rabattre son ballon, qui fuit le cadre pour quelques centimètres (68e).

Étonnamment fébrile dans le dernier geste, le Borussia semble douter et entrevoit la sortie avec la réalisation de Higuain à San Paolo face à Arsenal (73e). Pendant quatorze minutes, le dernier finaliste de la Ligue des champions est éliminé. Avant la délivrance signée Grosskreutz, impeccable défensivement et auteur du but de la qualification. Après un débordement de Mkhitaryan sur le flanc gauche, Schieber, entré en jeu quelques instants plus tôt, décale le latéral allemand pour la reprise du droit qui fait mouche (1-2, 87e). Le score ne bougera plus. Avec Callejon dans les arrêts de jeu, Naples signe une victoire avec les honneurs contre les Gunners (2-0) qui ne l'empêche pas de terminer cette phase de poules à la troisième place, synonyme de Ligue Europa. Par un trou de souris, Dortmund poursuit l'aventure.
Article précédent Match Marseille - B. Do... Article suivant Les notes d'OM - Boruss...