Quand le Ballon d'Or s'éloigne pour Ribéry...

C'est le 13 janvier prochain qu'on connaîtra le nom du joueur qui a remporté le 2013. Trois superstars restent en lice, autrement dit (), () et ().

Franck Ribéry

Un quintuplé insuffisant ? Franck Ribéry et ses coéquipiers du Bayern Munich ont tout raflé cette année. Au total, les Bavarois ont remporté cinq trophées (, , , et le Mondial des clubs) et donc ils sont clairement les "Rois" incontestables en 2013 que ce soit à l'échelle européenne ou planétaire. Bien évidemment, Franck Ribéry a livré des prestations séduisantes tout au long de l'année et il est parfaitement logique de le retrouver dans le fameux "Top 3" des finalistes pour l'attribution du Ballon d'Or. La question est désormais de savoir si l'international français va pouvoir décrocher la timbale et ainsi succéder à Zinedine Zidane qui avait été récompensé en 1998.

Si Lionel Messi semble distancé, alors qu'il a été sacré quatre fois consécutivement, force est de constater que c'est Cristiano Ronaldo qui tient la corde afin d'obtenir un deuxième Ballon d'Or après celui de 2008. Même si "CR7" a brillé de mille feux au sein de l'équipe du Real Madrid et de la sélection portugaise, on peut dire que la a vraiment dépassé les bornes. En effet, l'instance qui régit le football mondial a modifié le règlement initial en prolongeant la date des votes jusqu'au 29 novembre dernier. Cela a avantagé Cristiano Ronaldo qui ne s'est pas fait prier afin de marquer 4 buts, au total, lors du barrage aller-retour qualificatif pour le contre la , afin de marquer les esprits.

Encensé en Espagne, au Portugal ou en Angleterre, avec des dizaines d'articles élogieux publiés chaque jour dans ces pays, "CR7" a aujourd'hui fait oublier que lui et les Merengue ont vécu une "saison blanche" en 2012/2013 ce qui signifie qu'ils n'ont pas remporté un seul titre ! A vrai dire, cela a bien peu d'importance aux yeux de la FIFA qui désire que le détenteur du Ballon d'Or soit un ambassadeur adulé aux quatre coins du monde et même carrément "une marque" qui rapporte le plus d'argent possible. On est en droit de se demander si cette récompense individuelle a encore une réelle signification. Après tout, pourquoi ne pas faire une alternance Messi, Ronaldo, Messi, Ronaldo... plutôt qu'un simulacre de vote ?
Article précédent La piste Robben se refr... Article suivant Ces recrues "Flops" qui...