L'OM passe sur le fil



Dans un match agité où les gardiens ont brillé, a finalement donné la victoire en prolongations à l'Olympique de contre le (2-0) lors des 32e de finale de la coupe de France. Mais que ce fut dur.

Dans un Vélodrome aux trois quarts vide et sur une pelouse indigne d'un club de ce standing, l'Olympique de Marseille a mis du temps à se défaire de valeureux rémois. Si les joueurs d' avait surpris les Olympiens en championnat en venant l'emporter (2-3, 11e j.), ils ont craqué en prolongations à la 94e minute. C'est André-Pierre Gignac qui a donné la victoire aux siens en trompant Johnny Placide d'une tête à bout portant après un bon centre de remis dans l'axe par (1-0). Le Marseillais a tué le suspense en fin de rencontre en ajustant le gardien adversaire d'un très beau plat du pied à l'entrée de la surface (2-0, 114'). Mais ce fut long à venir.

Un festival de Placide et de Samba

Car si l'attaquant phocéen a finalement battu le portier rémois, toute la rencontre fut une exceptionnelle démonstration des deux jeunes gardiens. Pendant que Placide gagnait ses duels face à Gignac (1', 89', 90') et (3', 69'), son homologue brillait tout autant. Titularisé pour la première fois de sa carrière dans les buts marseillais, (19 ans) maintenait son équipe à flot en repoussant tour à tour les tentatives de Nicolas De Préville (8', 51'), d' (70') puis en ne se jetant pas devant qui avait profité d'une énorme erreur de Payet pour se présenter seul devant le but. Il a définitivement convaincu les observateurs de son talent lorsque, masqué par ses défenseurs, il a capté la dernière frappe champenoise de Prince Oniangué (110'). Sans cette excellente prestation de leur gardien, les errements défensifs constants auraient coûté chers.

Cette victoire acquise dans la douleur devrait faire beaucoup de bien au moral des troupes de , mais moins aux jambes. Soucieux de faire bonne figure en coupe, chemin le plus court pour accéder à l'Europe, l'entraîneur a aligné tous ses meilleurs joueurs. La semaine qui arrive sera l'occasion de bien préparer le déplacement à Evian en championnat. Les Rémois eux, peuvent s'en vouloir car ils auraient pu faire quelque chose avec plus d'efficacité offensive. Et le calendrier est chargé avec des déplacements à , , et la réception de l'Olympique Lyonnais.
Article précédent OM : Diawara veut ... Article suivant OM : Anigo adoube Gigna...