Anderson, la Fiorentina pour se relancer (Officiel)

Déçu par sa situation avec , quitte l'Angleterre pour l'Italie, direction la . L'information, attendue depuis plusieurs heures, a été confirmée par l'écurie transalpine sur son site officiel. Le milieu de terrain rejoint la Viola sous la forme d'un prêt de six mois avec option d'achat.

Anderson

L'opération dégraissage est en marche du côté d'Old Trafford. Avant le transfert toujours possible du Portugais , Anderson Luis de Abreu Oliveira a décidé d'aller voir ailleurs avant le 31 janvier. Samedi, la Fiorentina annonce la venue du milieu de terrain offensif brésilien par le biais d'un prêt de six mois assorti d'une option d'achat fixée, selon , à 6,5 millions d'euros. Autant dire un véritable gâchis sportif et financier pour le champion d'Angleterre sortant, qui avait déboursé pas moins de 31,5 millions d'euros en 2007 pour recruter le natif de Porto Alegre en provenance du .

Sept ans plus tard, Anderson quitte Manchester United avec le sentiment du devoir inaccompli. Souvent blessé et trop rarement décisif, cela faisait de nombreux mois que le footballeur âgé de 25 ans n'intégrait plus les petits papiers du staff mancunien, que ce soit avec ou comme entraîneur. Depuis le début de saison, l'international auriverde n'a disputé que quatre petites rencontres de , dont deux comme titulaire. Ajoutées à cela deux présences en et quelques minutes en et son temps de jeu sonne creux, comme ses statistiques (aucun but).

Désireuse de se renforcer offensivement, la Fiorentina va tenter de relancer un joueur qui a clairement laissé passer le train de la sélection brésilienne. Si Anderson garde l'espoir de faire partie sur le fil du groupe de , le temps presse à cinq mois du début de la compétition. A Artemio-Franchi, la concurrence peut paraître moins impressionnante qu'à Old Trafford, mais le Brésilien va devoir gagner sa place sachant que dispose d'un onze de départ performant (quatrième de ) avec notamment , , et .
Article précédent Man Utd : un jour décis... Article suivant Serie A : le Genoa domi...