Monaco : Triaud et Labrune dénoncent l'accord avec la LFP

La et les dirigeants de Monaco ont signé un accord. En clair, le club du Rocher peut laisser son siège social à l'étranger, et donc conserver ses avantages fiscaux conséquents, tout en versant une "compensation" de 50 millions d'euros à l'instance qui régit le football professionnel.

Vincent Labrune

Sans surprise, les dirigeants d'autres écuries dénoncent cet arrangement à l'amiable. Le président Jean-Louis Tiaud considère que ce dernier fait les affaires du président russe . "Ils ont un système fiscal et social extrêmement privilégié, sans lequel leur équipe leur coûterait 50 M€ de plus par an. C'est de la concurrence déloyale. Ils vont donc payer 50 M€ sur deux ans pour s'exonérer définitivement de toute contrainte. Ce n'est pas légitime et on ne sait même pas comment va être partagé cet argent", a déploré le décideur bordelais dixit .

Pour sa part, le patron de l'OM, , a le sentiment qu'il y a trop de zones d'ombres. "Dans cette affaire, c'est la forme qui me dérange, pas le fond. Le montant, la durée et l'inconnue sur la répartition ne sont pas bons. C'est un super accord pour Monaco, qui n'a pas de sens économique pour nous. (...) Il faut quand même se lever de bonne heure pour dire que l'on a obtenu un bon accord financier."
Article précédent OM : Fanni sent qu'il r... Article suivant Vidic fera ses adieux à...