Lille en quarts dans la douleur

Après avoir été mené 2-0, le LOSC s'est finalement imposé devant Caen (3-3, 6-5 aux t.à.b) dans le cadre des huitièmes de finale de la . Très poussifs, les Nordistes se qualifient néanmoins pour les quarts de finale de la compétition.

Cannes a fait tomber , mais , de son côté, n'a pas craqué. Les hommes de ont pourtant énormément souffert face à une équipe de Caen qui a joué crânement sa chance, mais qui s'est finalement inclinée aux tirs au but, face à l'expérience lilloise (3-3, 6-5 aux t.à.b), à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe de France, ce mardi soir. Les Normands pourront avoir d'énormes regrets d'être éliminés après une séance de tirs au but, mais encore plus parce qu'ils ont mené de deux buts dès la demi-heure de jeu.

Bengali-Fode Koita avait effectivement mis son équipe sur la bonne voie en profitant d'une erreur de relance de Steve Elana, titulaire ce mardi (0-1, 14e), puis en doublant la mise après un bon service de N'Golo Kante (0-2, 28e). Très fébrile et malmené, le LOSC, avec une équipe très remaniée, a finalement accéléré le rythme sans briller pour autant. (32e) s'est chargé de réduire la marque, (77e) de recoller au score, et (83e), entré en jeu dix minutes plus tôt, de donner l'avantage à son équipe. Mais rien n'y faisait, Ronny Rodelin, contre son camp, remettait les équipes à égalité dans les derniers instants du match (90e).

Sans tranchant et au forceps, les Dogues l'ont finalement emporté aux tirs au but. Avec que des joueurs d'expérience comme tireurs, hormis , le LOSC n'a pas flanché une seule fois. A l'inverse de , sixième tireur, et sans doute très perturbé par le ballon qu'il a dû aller chercher dans les filets avant son tir, , expérimenté, n'ayant pas voulu lui donner. Dans la souffrance, en témoigne la mine de René Girard après la rencontre, Lille se qualifie néanmoins pour les quarts de finale, à l'expérience.
Article précédent Lille : Girard fixe le ... Article suivant Lille : Elana et son di...