Lens élimine Lyon de la Coupe de France



Lens a créé la surprise au Stade Gerland, en s'imposant contre Lyon lors des 8e de finale de la (1-2, ap). Les Lyonnais pourront s'en vouloir d'avoir voulu gérer en deuxième période, alors qu'ils avaient le match en main.

Il n'y aura pas de choc entre l'Olympique Lyonnais et l' lors des quarts de finale de la Coupe de France. Opposés au , les Lyonnais se sont contentés de prendre l'avantage en première période par , avant de gérer, et même de se faire rattraper en deuxième période. Trop timorés lors de l'entame de la rencontre, les Artésiens ont trop respecté les Gones en première période pour espérer quelques chose. C'est fort logiquement, après un première alerte de Grenier (8e), que Briand, seul au second poteau, ouvrait la marque sur une centre parfait de Gonalons (1-0, 9e).

Si les septuples champions de France en titre ont largement dominé la première période, c'est en partie grâce au travail de Gonalons et Grenier, très précieux dans la construction du jeu. Positionné en meneur de jeu, pour pallier l'absence de , a fait étal de toute sa palette technique, que ce soit dans les transmissions ou bien dans ses dribbles courts. Pour sa part Gonalons, souvent laissé seul par les Lensois, s'est trouvé à la base de toutes les offensives.

Lyon s'est vu trop beau


Mais si Gomis avait l'occasion de doubler la mise par deux fois (15e, 16e), les hommes de ne parvenaient pas à saisir leur chance de faire le break. De quoi laisser les visiteurs espérer. D'autant que dans le deuxième acte, les locaux baissaient sensiblement de rythme. Par trois fois sur corner (54e, 67e, 89e), Lens était à deux doigts de revenir au score. Mais c'est finalement dans les arrêts de jeu que Zeffane offrait un penalty au RCL. Valvidia se chargeait de le transformer et d'amener les deux équipes en prolongations (1-1, 90+3).

Prolongation dans laquelle les Lensois prenait l'avantage par Gbamin sur corner, suite à sortie totalement ratée de Vercoutre (1-2, 92e). Incapables de faire la différence par la suite, l' ne réagissait que dans les tous derniers instants de la partie. Mais Koné (119e) et Lacazette (120e) manquait l'occasion d'emmener les leurs aux tirs au but. A vouloir trop gérer, l'OL s'est fait punir. Et ce sera une bonne leçon à retenir pour la fin de la saison.

Article précédent Match Lyon - Lens en ... Article suivant OL : Aulas veut tourner...