Le PSG balaye VA !

Le n'a pas forcé son talent pour se défaire de Valenciennes (3-0) en ouverture de la 25e journée. Auteur du premier but et impliqué sur le troisième, Lavezzi a été décisif quelques jours après le décès de son oncle. Paris met provisoirement Monaco à huit points.

a apprécié. De passage à Paris pour une opération promotionnelle, le Brésilien a assisté en spectateur conquis à la facile victoire du PSG sur Valenciennes en ouverture de la 25e journée (3-0). On aurait pu craindre pour le spectacle avec une équipe nordiste venue pour tenter de refaire le même coup qu'à Monaco avant la trêve (1-2), en évoluant en contres avec une défense à cinq. Mais si ce n'est sur une tentative non cadrée de Ducourtioux alors que le score était déjà de 1 à 0 en faveur du PSG, jamais Sirigu n'aura tremblé (30e).

Car ses coéquipiers ont tout fait pour lui faciliter la vie en dominant aisément leur sujet, malgré un certain déchet en phase offensive (3e, 8e, 32e). Pointé du doigt pour son rendement depuis le début de la saison, Lavezzi a offert l'un de ses meilleurs matches, quelques jours après le décès de son oncle. L'Argentin a ouvert le score en profitant d'un coup franc d'Ibrahimovic dévié par le mur nordiste (19e, 1-0). Puis c'est son centre qui a amené le but contre son camp de Kagelmacher, le troisième et dernier de la rencontre (52e, 3-0). De quoi mériter les applaudissements nourris du à sa sortie (73e), alors qu'il n'est pas passé loin du doublé (20e, 24e).

Entre ces deux buts, Ibrahimovic, pas dans un grand soir et plutôt maladroit, y était allé de sa 19e réalisation de la saison en , en étant bien placé pour récupérer une reprise ratée de Cabaye, titulaire pour la première fois sous ses nouvelles couleurs (50e, 2-0). Les deux buts inscrits rapidement en début de seconde mi-temps ont permis à de faire tourner une équipe déjà fortement remaniée au coup d'envoi. Digne, et Ménez, titulaires, ont pu gratter du temps de jeu, même si ce dernier a une fois encore déçu dans ses choix. , et Matuidi n'ont pas joué, Ibrahimovic et Motta sont sortis à l'heure de jeu. De quoi faire le plein de confiance et préparer parfaitement le déplacement à Leverkusen mardi en avec Monaco qui pointe provisoirement à huit points ce vendredi
Article précédent PSG : Cavani de retour ... Article suivant PSG : la réaction de Bl...