L'équipe-type de la 25e journée de Ligue 1

Comme vous en avez l'habitude chaque lundi, notre rédaction vous propose son onze de départ de la journée précédente en . L', l'Olympique de , le PSG et sont les quatre clubs les mieux représentés.



Si le PSG a profité de la réception de (3-0) pour conserver cinq points d'avance sur l'AS Monaco, c'est qu'il a pu compter sur deux joueurs particulièrement à leur avantage au . Aligné au milieu de terrain aux côtés de et , s'est mis en évidence. Si le footballeur argentin peine encore à soigner ses statistiques, ses récentes prestations lui donnent plus de crédit aux yeux de son entraîneur . , lui, n'a plus rien à prouver. A la 50e minute de jeu, l'attaquant suédois a marqué face au VAFC son 19e but de la saison en Ligue 1, confortant son statut de meilleur réalisateur de notre championnat avec une avance conséquente sur et (13).

Dauphin du PSG, Monaco place également deux joueurs dans l'équipe-type de la 25e journée. Au fil des semaines, Jérémy Toulalan confirme ses bonnes dispositions et monte en puissance. En l'absence de son compatriote , le milieu de terrain colombien brille de mille feux. Sur la pelouse du Sporting Club de (succès 2-0), l'ancien footballeur du acheté 45 millions d'euros l'été dernier s'est offert un doublé, un coup franc direct juste avant la pause et une seconde réalisation en fin de partie. Avec cinq buts et neuf passes décisives, le joueur de 22 ans sait se rendre indispensable après des débuts en demi-teinte.

Dans l'entrejeu, a contribué au joli succès de à Lorient (3-1) et trouve sa place dans notre composition du weekend. Comme deux éléments de l'Olympique de Marseille. Si la formation phocéenne n'a pas réussi dimanche soir la prestation de sa vie à Saint-Etienne (1-1), a eu le mérite d'ouvrir le score, faisant preuve d'une belle solidité dans son couloir. Dans les buts, nous avons choisi . Depuis deux matches, le gardien haïtien du participe à la solidité du club champenois, vainqueur successif de et . Tombeur de l'En Avant (1-0), Sochaux croit au maintien : et marquent des points. Enfin, le géant suédois , deux buts pour Rennes face à (2-2), réussit son adaptation.
Article précédent OM : Dja Djédjé et la "... Article suivant Le duel Mourinho-Wenger...