Les dix meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des champions

Au lendemain du doublé de face au qui permet à l'attaquant suédois du PSG d'occuper la première place du classement des buteurs de la , découvrez le Top 10 des meilleurs canonniers de la compétition, tours préliminaires inclus.



Pendant combien de temps encore conservera-t-il son statut de meilleur buteur de toute l'histoire de la Ligue des champions ? Si l'attaquant espagnol joue toujours, c'est à Al Sadd au que l'ancien footballeur du fait ses preuves. Loin des joutes européennes, celui qui a marqué 71 buts en C1, dont 66 sous le maillot merengue, ne possède qu'une avance de cinq réalisations sur . Buteur sur penalty sur la pelouse de (2-0), mardi soir en huitième de finale aller, l'international argentin n'est plus qu'à un but de devenir le meilleur marqueur de la compétition sous un même maillot, celui du . Selon le parcours de son équipe, bien parti pour accéder aux quarts de finale, le natif de Rosario pourrait même s'installer dès cette année au sommet de ce classement.

Avec , Lionel Messi ne lutte pas seulement à distance à chaque saison pour le gain du fameux . Avec 60 buts marqués depuis le début de sa carrière en Ligue des champions, la star portugaise du Real Madrid n'a besoin que d'une réalisation pour dépasser le Néerlandais et ainsi s'installer seul sur la troisième marche du podium, marchant clairement sur les traces de son illustre rival. Le 26 février prochain contre , CR7 peut ainsi aider la Maison Blanche à prendre une option pour la qualification mais aussi à entrer encore un peu plus dans l'histoire de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Ibrahimovic s'en rapproche


Cinquième, Andrey Shevchenko ne peut plus améliorer son total (59) : en juillet 2012, le buteur ukrainien annonçait la fin de sa carrière sportive après plusieurs années de gloire avec le , l'AC Milan et , remportant la C1 en 2003 avec les Rossoneri. Idem pour , premier Français et seul footballeur tricolore dans le Top 10 des meilleurs buteurs de la Ligue des champions. Sur la scène européenne, "Titi" a trouvé à 51 reprises le chemin des filets, dont 35 fois avec . Âgé de 36 ans, il poursuit aujourd'hui sa carrière avec les New York Red Bulls, en Major League Soccer.

Première légende italienne de la hiérarchie, , retraité depuis deux ans, aura marqué 50 buts en Ligue des champions, tous avec des clubs transalpins ( et ). Soit un de plus qu'Alfredo Di Stefano, l'ex-gloire du Real Madrid dans les années 1950 et 1960, et trois de mieux qu', la star portugaise du décédée le 5 janvier dernier des suites d'un arrêt cardio-respiratoire. , avec 44 réalisations sous les couleurs de la Vieille Dame, complète un Top 10 qui pourrait être bouleversé par l'entrée de l'Ivoirien (42, ) et surtout du Suédois Zlatan Ibrahimovic. Double buteur mardi pour le PSG contre le Bayer Leverkusen, l'attaquant suédois n'est lui aussi qu'à deux pas de l'Italien. Lors du retour au Parc ou à l'occasion des quarts de finale, le natif de Malmö ne manquera sans doute pas une telle occasion.
Article précédent Ligue des champions : l... Article suivant Vidal fidèle à la Juven...