Atletico-Milan, les Rossoneri croient en leur bonne étoile

Même si l' a pris une grosse option pour la qualification en quarts de finale de la en dominant l'AC Milan à l'aller (1-0), à San Siro, la formation de se dit persuadée de pouvoir inverser la tendance à , mardi soir (20h45).

Clarence Seedorf

La tâche des Rossoneri s'avère moins ardue que celle d' contre le (0-2), mais elle reste malgré tout très compliquée pour l'AC Milan. Dans son antre de Vicente Calderon, l'Atletico Madrid sait qu'il possède 88 % de chances d'accéder au prochain tour grâce à son succès du match aller à l'extérieur (1-0). Mais les partenaires de entendent bien déjouer les statistiques et les pronostics. "A San Siro, nous aurions dû gagner, mais nous avions été malheureux. Nous avions montré que nous pouvions les dominer, je ne vois pas pourquoi nous ne pouvons pas le faire là-bas. Nous n'avons pas peur d'affronter l'Atletico", lançait en conférence de presse le milieu marocain . Il y a trois semaines, Milan n'était effectivement pas loin de surprendre l'écurie espagnole, avant qu'une réalisation en fin de partie de l'inévitable (83e) ne vienne refroidir ses intentions.

Reste à quelques heures de ce rendez-vous important, sans doute le dernier d'envergure au coeur d'une saison décevante, l'AC Milan pense avoir les armes pour rattraper ce but de retard et rejoindre les quarts de finale de la C1, comme en 2011-2012. "C'est un résultat minimal qui laisse tout encore ouvert, confirme Clarence Seedorf, le coach néerlandais connaissant parfaitement ce qu'une équipe peut ressentir dans ces moments-là. Chaque match a sa propre histoire. Demain (mardi, ndlr) en sera une autre. Nous savons que nous devons respecter l'adversaire, être prêts à une dure bataille et honorer notre maillot et notre club. Milan a une histoire et l'histoire parle quand on voyage en Europe."

Trois jours après avoir laissé au repos de nombreux cadres sur la pelouse de l' (défaite 1-0), l'ancien milieu de terrain de la maison lombarde pourra compter sur Kaká et Mario Balotelli, mais pas sur (blessé), (non qualifié) et (suspendu). "Personne ne peut oublier que Milan est une équipe qui a accompli beaucoup de choses et nos joueurs ont sur les épaules le poids de ce passé, poursuit Seedorf. Nous allons appliquer la même tactique que celle du match aller, et on va donner tout le respect que mérite cette équipe de l'Atletico. Nous allons essayer d'exploiter à fond nos capacités offensives pendant plus de 90 minutes." Finalement, si le score de l'aller plaide en faveur des Rojiblancos, le vécu de ce genre de match des Italiens et le manque d'expérience des joueurs de - l'Atletico n'a plus atteint les quarts de la Ligue des champions depuis 17 ans - peuvent équilibrer les débats et offrir un bel exploit aux visiteurs.
Article précédent AC Milan : Taarabt croi... Article suivant L'idée Zidane pour l'OM...