Les compos probables de PSG-Bayer Leverkusen

Le PSG accueille ce mercredi le (20h45) en huitième de finale retour de la . Pour , voilà une belle occasion de relancer quelques joueurs en manque de temps de jeu.



Trois semaines après le 4-0 de l'aller qui permet au club parisien d'entrevoir en toute sérénité la qualification pour les quarts de finale, l'ancien sélectionneur des Bleus va proposer une composition de départ largement remaniée, défensivement et au milieu de terrain surtout. Si le portier italien ne bougera pas de sa ligne de but, trois des quatre joueurs à vocation défensive n'ont pas pour habitude de jouer régulièrement en . C'est le cas de , qui profitera de la blessure au genou droit de l'international néerlandais Grégory van der Wiel pour débuter dans le couloir droit.

A l'opposé, prendra la place de et dans l'axe, sera associé à . Dans l'entrejeu, Laurent Blanc change aussi en grande partie ses hommes. Histoire de les faire souffler avant des échéances forcément plus importantes, l'Italien et le Français ne font même pas partie du groupe retenu pour cette rencontre. Du coup, on retrouvera un trio composé de , et . Entré en jeu à l'aller, l'ancien footballeur de connaîtra donc sa première titularisation en Ligue des champions.

Kiessling sur le banc ?


Devant, alors que "Lolo" se montrait rassurant en conférence de presse sur l'état du dos de , l'attaquant suédois commencera sans doute la partie en pointe, accompagné par . Touché à la cuisse droite puis revenu en retard d'Uruguay, l'ex-attaquant de n'a plus été titularisé toutes compétitions confondues depuis le 31 janvier dernier et un succès en championnat aux dépens de (2-0).

Enfin, la dernière place se jouera entre , double buteur à , et , avec un penchant pour l'Argentin. Du côté du Bayer Leverkusen, est privé en défense centrale de l'ancien roc de , suspendu. (cuisse), (pied) et Robbie Kruse (genou) manquent à l'appel, tandis qu' reste incertain. Conscient que son buteur traverse une passe bien difficile, le technicien finlandais sera tenté de faire confiance à l'international suisse , apparu seulement dix fois en cette saison.
Article précédent PSG : Ibrahimovic fait ... Article suivant PSG : un petit "bonus" ...