Mazzarri n'a plus beaucoup de jokers à l'Inter

En l'espace de quelques jours, le statut de a changé à l'. Alors qu'il avait de grandes chances d'être toujours sur le banc des Nerazzurri la saison prochaine, le technicien italien n'est plus sûr de rien désormais.

Walter Mazzarri

Une série affligeante pour les tifosi. Après avoir battu le Torino (1-0) puis le (1-0), les joueurs de l'Inter Milan avaient la ferme intention de continuer cette série positive face à des adversaires à leur portée... sur le papier. Par manque d'attention et de rigueur, les Lombards ont gâché plusieurs munitions et perdu trop de points précieux contre l' (1-2), l' (1-1) et Livourne (2-2). Après la dernière rencontre citée, l'entraîneur Walter Mazzarri a carrément parlé de "match de la honte". A ses yeux, ses joueurs n'ont pas fait ce qu'il fallait afin de venir à bout du 18e du classement qui se bat afin de sauver sa peau en .

Sur le plan comptable, force est de constater que l'Inter Milan occupe la 5e place du classement avec 49 points au compteur. Même s'ils ont pataugé dans la semoule dernièrement, les Nerazzuri n'ont que trois longueurs de retard par rapport à la (4e). Par conséquent, ils n'ont pas perdu tout espoir de disputer la prochaine édition de la même s'ils devront sûrement cravacher jusqu'au bout des hostilités. Derrière l'Inter, des clubs comme (6e, 2 points de retard), l'Atalanta Bergame (7e, 3 unités de retard) ou encore la (8e, 4 points de retard) sont prêts à bondir et à déloger l'écurie lombarde.

Une chose est sûre, une non-qualification des Nerazzurri pour la C1 pourrait coûter très cher à Walter Mazzarri. Ce mercredi, le Corriere dello Sport mais aussi La Gazzetta dello Sport mettent en avant le fait que l'ancien guide de pourrait être éjecté en cas d'échec. Cas échéant, le président pourrait miser sur le Néerlandais () ou le Serbe Siniša Mihajlović (). Ce serait quand même un désaveu... personnel pour le magnat indonésien qui a dit et répété qu'il continuera de s'appuyer sur Walter Mazzarri la saison prochaine. Mais en football, les voies du ballon rond sont souvent impénétrables !
Article précédent Zoom sur la C1, le cons... Article suivant Le PSG n'a pas déçu en ...