Le PSG devra résister à Stamford Bridge

En s'imposant au contre (3-1), mercredi soir en quart de finale aller de la , le a pris une belle option pour la qualification dans le dernier carré. Au terme d'un match marqué par la sortie sur blessure de et le but dans les arrêts de jeu de , les Parisiens devront résister mardi prochain aux assauts des Blues de .

Javier Pastore

La saison dernière, le PSG concédait le match nul contre le (2-2) en quart de finale aller de la Ligue des champions. Cette fois, à ce même stade de la compétition, le champion de France en titre a clairement augmenté ses chances d'une qualification pour le dernier carré de la compétition en venant à bout de Chelsea (3-1), mercredi au Parc des Princes. Entré en jeu quelques minutes plus tôt à la place d'un inspiré, Javier Pastore, buteur à l'ultime minute, permet au PSG d'avoir 76 % de chances de poursuivre l'aventure après ce score de l'aller. Fort de deux buts d'avance, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic se trouvent donc dans une bonne position, mais le retour mardi prochain à Stamford Bridge s'annonce forcément délicat face à des Blues qui tenteront leur va-tout pour inverser la tendance.

Dès les premiers instants, le PSG étouffe Chelsea et n'a besoin que de quatre minutes pour tromper la vigilance de la meilleure défense de la Ligue des champions. Sur un centre de Matuidi côté gauche, Terry dégage de la tête plein axe pour la reprise victorieuse du gauche de Lavezzi (1-0, 4e). Parfaitement entré dans son match, le club parisien oblige les Blues à prendre le jeu à leur compte et s'appuie sur la vivacité de Lavezzi, pas loin du doublé sur une tentative dans le petit filet de Cech suite à une passe en profondeur d'Ibrahimovic (25e). Un tournant puisqu'une minute plus tard, concède un penalty après une faute sur . Du pied droit, Hazard ne tremble pas et prend Sirigu à contre-pied (1-1, 27e).

Pastore, quelle première !


C'est le début du quart d'heure londonien. Si le gardien tchèque empêche Lavezzi de marquer après un centre de Jallet (31e), il ne manque que quelques centimètres à Hazard pour donner l'avantage aux visiteurs, mais la reprise de volée de l'ancien Lillois, suite à un centre de , échoue sur le poteau de Sirigu (40e). Alors que le PSG n'obtient pas un penalty pour une poussette de Cahill sur Cavani (43e), les joueurs de , timides lors des 45 premières minutes, retrouvent de l'allant dès la reprise et Lavezzi, décalé par Matuidi sur le flanc gauche, place un coup de tête de peu au-dessus (52e). Neuf minutes plus tard, Paris est récompensé de sa domination. Suite à un coup franc entrant d'un Lavezzi omniprésent, Chelsea cafouille et marque contre-son-camp (2-1, 61e).

Bien plus en jambes, Paris doit alors laisser Ibrahimovic quitter la pelouse pour une blessure à la cuisse droite (69e). Suppléé par , le Suédois, qui n'aura pas livré une grande performance, devient du coup très incertain pour le retour et son absence pourrait compter à l'heure des comptes. Habituel héros de son équipe, le natif de Malmö passe le relais à Javier Pastore. Quelques minutes seulement après son apparition en lieu et place de Lavezzi (85e), l'ancien joueur de , après avoir éliminé deux adversaires sur le côté droit, trouve l'espace suffisant dans un angle fermé pour surprendre Cech (3-1, 93e). L'Argentin, une seule réalisation en depuis le début de saison, choisit le meilleur soir pour ouvrir son compteur en Ligue des champions et ainsi rapprocher le PSG du bonheur.
Article précédent PSG : Ghoulam pas ... Article suivant Les notes de ...