Vangioni-Wellington, La touche sud-américaine de l'Inter

Après avoir enregistré la venue de (), en vue de l'été prochain, les dirigeants de l' espèrent convaincre d'autres joueurs expérimentés de poser leurs valises à Giuseppe Meazza. En parallèle, les Nerazzurri auraient des vues sur plusieurs pépites sud-américaines.

Leonel Vangioni

Un voyage pas si anodin ? Si on se réfère au Corriere dello Sport, on apprend que les dirigeants de l'Inter Milan auraient demandé au directeur sportif de se rendre en Amérique du Sud récemment. Objectif : se positionner, avant le coup d'envoi du mercato estival, à propos de plusieurs footballeurs talentueux qui évoluent au ou encore en . Pour le moment, les Nerazzurri étudieraient deux dossiers en particulier. Autrement dit, ceux de et Wellington. Le premier cité possède la nationalité argentine et il évolue à River Plate en tant que milieu offensif gauche.

A 26 ans, force est de constater que l'ancien joueur des Newell's Old Boys (2007-2012 est aujourd'hui une valeur sûre au sein du championnat argentin. Certains observateurs pensent même qu'il a des chances sérieuses de disputer le Mondial brésilien avec l'Albiceleste (2 sélections) même s'il n'a pas été appelé cette saison. En plus de Leonel Vangioni, les Lombards auraient également des vues sur Wellington. Ce nom est vraiment très répandu au Brésil et il convient donc de souligner le fait qu'on parle ici du milieu offensif de São Paulo. Ce joueur est très rapide et possède une finesse technique typiquement brésilienne si on peut dire.

Malgré cela, Wellington n'a encore jamais été convoqué avec la sélection auriverde et il est donc mal parti afin de participer à la dans son pays natal. A 23 ans, un premier transfert en Europe et plus particulièrement à l'Inter Milan pourrait lui permettre de franchir un cap important. Désormais, la balle est dans le camp des Nerazzurri tant en ce qui le concerne que Leonel Vangioni dont on a parlé ci-dessus. Qu'on se le dise, la mode sud-américaine est plus que jamais à l'ordre du jour au Stade Giuseppe Meazza. Il ne serait pas surprenant de voir débarquer deux voire trois recrues issues de ce continent dans quelques mois.
Article précédent Inter Milan : des raiso... Article suivant Inter Milan : la piste ...