Pourquoi le PSG va-t-il se qualifier contre Chelsea ?

Le dispute dans quelques heures son quart de finale retour de la sur la pelouse de , à Stamford Bridge (20h45). Très bien parti pour se qualifier, le club de la capitale paraît avoir les armes suffisantes pour sortir l'équipe londonienne de la compétition. Voici les raisons qui poussent à y croire.

Laurent Blanc

Parce que les statistiques lui sont favorables. Le troisième but parisien inscrit par change évidemment beaucoup de choses. La semaine passée, un succès 2-1 à domicile et le PSG n'avait que 49 % de chances de se qualifier pour le tour suivant. Mais dans les arrêts de jeu, l'Argentin était passé par là et voilà aujourd'hui la formation de forte de 78 % de chances de poursuivre l'aventure dans la compétition. Bien sûr, les Blues avaient réussi en 2012 à renverser la vapeur contre (1-3, 4-1), en huitièmes de finale avant de soulever le trophée, mais ce retournement de situation tenait du miracle.

Parce que l'absence d'Ibrahimovic n'est pas préjudiciable. Mercredi dernier, avant de quitter ses partenaires pour une blessure à la cuisse droite, ne s'était pas montré sous son meilleur jour. L'attaquant suédois confirmait au contraire ses soucis lors des matches à élimination directe. Indisponible pour plusieurs semaines, le natif de Malmö laisse un sacré vide, mais Laurent Blanc possède dans son effectif d'autres arguments. En pointe, l'Uruguayen va retrouver son poste de prédilection. Pour contrer les assauts londoniens, le PSG s'en remettra sans doute à la vitesse d'exécution de et .

Parce que le PSG a pris une autre dimension. La saison dernière, le PSG quittait la compétition la tête haute contre les Espagnols du sans perdre un match (2-2, 1-1). Tout près de sortir les Blaugrana avant l'entrée en jeu décisive de , le club parisien semble avoir appris de cette élimination. Plus mature, ce Paris version 2013-2014 manque encore d'expérience par rapport au ou au , mais tous les joueurs attendus ce soir dans la capitale anglaise faisaient partie de l'effectif précédent, hormis Edinson Cavani. Bref, les coéquipiers de se connaissent parfaitement et ce vécu paraît suffisant pour franchir l'obstacle londonien.

Parce qu'il existe un gros doute à Chelsea. Même si Chelsea brille davantage à domicile qu'à l'extérieur, aura-t-il réglé tous les problèmes du match aller ? Sur le papier, le technicien portugais alignera une équipe quasiment similaire à celle du . A un ou deux exceptions près. Au milieu de terrain, prendra la place de , suspendu, aux côtés de . En fait, c'est surtout en pointe que l'on peut se poser des questions. Il y a six jours, débutait et ce ne fut pas une réussite. Le "Happy One" veut aligner , mais le Camerounais sera-t-il remis de sa blessure à la cuisse droite ? Entre le risque de le titulariser et l'option sans garantie, Chelsea doute. Forcément embarrassant alors qu'il faut inscrire au moins deux buts pour se qualifier.
Article précédent Arsenal : Verratti, un ... Article suivant Mourinho attend le PSG ...