Leonardo n'oubliera pas le PSG mais pense à son avenir

Malgré son départ l'été dernier, l'ex-directeur sportif du Saint-Germain, , continue de suivre attentivement les résultats de son ancien club. Le Brésilien, en poste dans la capitale entre 2011 et 2013, regrette réellement l'élimination subie mardi soir en quarts de finale de la face à (2-0).



Le Brésilien semble quelque peu affecté par le scénario de la rencontre à Stamford Bridge. "J'ai suivi tous les matchs de cette année et celui d'hier aussi. Même moi, je me sens un peu éliminé. De temps en temps, on donne beaucoup trop d'importance aux adversaires. On peut aussi dire que Chelsea, qui est considéré comme une grande équipe, a raté son match au ", a expliqué Leonardo ce mercredi.

Sans donner d'excuses au PSG, ce dernier a également insisté sur la difficulté de gérer un résultat positif dans un match d'une telle intensité. "Si Chelsea avait gagné le match aller 2-0 à Stamford Bridge, je veux savoir comment Chelsea aurait géré le retour à Paris. Je pense que c'est plus difficile de jouer un match pour ne pas perdre que de gagner un match 2-0 chez toi. C'est pour ça que la Ligue des champions se joue sur beaucoup de petits détails. Et si on regarde les deux premiers qualifiés pour les demies, le et Chelsea, on peut dire qu'ils ont presque raté la qualification. Au final, le PSG sort de la compétition avec un match nul sur l'ensemble des deux matchs (3-3), comme l'année dernière face au Barça", a-t-il regretté.

Suspendu depuis près d'un an après son fameux coup d'épaule sur Alexandre Castro, arbitre à l'époque d'un certain PSG-Valenciennes, Leonardo a ensuite exclu de revenir au PSG avec le costume de directeur sportif. Le Brésilien aimerait désormais retrouver un poste plus proche du terrain. "Moi je dirais que maintenant je me considère comme un entraîneur. Je suis un entraîneur, c'est ça mon futur. Je garde un rapport de reconnaissance pour le Paris Saint-Germain, pour les personnes, pour Nasser (Al-Khelaïfi), pour le grand patron, pour tout le monde. C'était une grande expérience dans ma vie mais là je me considère comme un entraîneur", a conclu l'ancien coach de l' et du .
Article précédent Juventus : Conte ne lâc... Article suivant PSG : Blanc attendra un...