Le Bayern met son veto à propos de Javi Martinez

A cause de blessures à répétition, n'a pas assez joué, à son goût, au Bayern cette saison. Cela ne veut pas dire pour autant que les Munichois ne comptent pas sur lui pour l'avenir...

Javi Martinez

Le désir ardent du Barça. Pendant le mois d'août 2012, les dirigeants du club catalan avaient bon espoir de s'attacher les services de Javi Martinez qui jouait à l'époque à l'. Mais au final, les Blaugrana avaient du renoncer à le faire. En effet, les décideurs du avaient sorti la très grosse artillerie afin de s'offrir l'international espagnol. Les Bavarois avaient déboursé pas moins de 40 millions d'euros pour le natif d'Ayegui. Après une première saison convaincante à l'Allianz Arena (43 apparitions, 3 buts), le footballeur âgé de 25 ans déchante lors de cet exercice 2013/2014. Perturbé par des blessures, qui l'empêchent d'être à son meilleur niveau, Javi Martinez a été aligné à 32 reprises (1 but inscrit) par .

Si on se réfère au quotidien Marca, on apprend que le milieu de terrain polyvalent n'exclurait pas la possibilité de réclamer un bon de sortie dans quelques mois. Cas échéant, les pensionnaires du pourraient entrer en piste afin d'essayer de le rapatrier en Espagne. Alors que le Barça pourrait vivre une saison blanche, si l'équipe de "Tata" Martino ne parvient pas à décrocher le titre de champion d'Espagne, les dirigeants s'activent déjà en coulisses afin d'améliorer un effectif qui n'a pas répondu aux attentes des socios cette saison. Le coach () pourrait débarquer de même qu'un défenseur central (Luiz ? Laporte ?) ou encore un attaquant au profil différent de ou encore .

Histoire de densifier leur entrejeu, les Blaugrana pourraient aussi miser sur Javi Martinez. Problème, Pep Guardiola n'a pas l'air de vouloir faire un cadeau à son ancien club. Récemment, il a fait savoir que "Javi Martinez va rester au Bayern" et qu'il "jouera bien" à l'Allianz Arena. Autrement dit, le guide espagnol compte sur l'ex-joueur de l'Athletic Bilbao. Au final, seule une offre considérable pourrait inciter l'Espagnol et ses supérieurs à revoir leur copie. Reste à savoir si le Barça pourrait casser sa tirelire et miser entre 40 et 50 millions d'euros pour parvenir à ses fins sur ce dossier vraiment épineux.
Article précédent Bayern Munich : les Red... Article suivant Enrique discute avec le...