Le boss Ibra, le cauchemar vécu en C1, la machine nommée Juve... Verratti sur le grill

a profité d'un entretien publié par Tuttosport afin de s'exprimer à propos de plusieurs dossiers importants. Le milieu de terrain italien a livré des analyses intéressantes.

Marco Verratti

"30% d'une équipe." Lorsqu'il a été interrogé au sujet de la formation du , Marco Verratti n'a pas hésité une seule seconde à encenser encore une fois . "Ibra est celui qui fait gagner. Il est essentiel même s'il ne pourrait pas le faire sans les 10 autres joueurs." Pour sa part, le milieu de terrain italien savoure vraiment le fait d'être dans la capitale puisqu'il a étoffé son palmarès (2 titres de champion de France, 1 et 1 Trophée des champions). "C'était un très bon choix (cf de signer au PSG). Nous avons vécu deux grandes années et remporté quatre titres." Sans surprise, l'ancien joueur de Pescara a reconnu que l'échec en quarts de finale de la contre (0-2, 3-1) est le point négatif de la saison.

"C'était juste un cauchemar. Je m'en souviendrai pendant encore longtemps", a-t-il admis. Malgré cette cicatrice, Marco Verratti a souligné le fait que lui et ses coéquipiers auront un appétit de loup afin de se hisser dans le dernier carré de la C1 la saison prochaine. "Nous devrons jouer à 100% contre tous les adversaires. Gagner la Ligue des champions est un objectif pour ce club. Mais la route sera longue." Sur la scène internationale, Marco Verratti savoure vraiment le fait de faire partie de la liste des 30 joueurs italiens retenus en vue du Mondial. Même s'il pourrait ne pas intégrer le groupe final de 23 éléments, le métronome a indiqué que c'est déjà "important" de faire partie des plans de pour le présent et surtout le futur.

"Si je ne suis pas appelé pour aller au , ce sera une déception. Mais j'aurai une tranquillité d'esprit parce que cela signifiera que quelqu'un mérite plus que moi d'y aller. Je regarderai alors les matches en tant que fan", a-t-il assuré. A propos de son avenir, Marco Verratti a reconnu qu'il a un faible pour la Juventus qui est, pour lui, "une grande équipe avec un grand entraîneur ()". Il a salué la Vieille Dame qui a remporté le Scudetto à trois reprises ce qui n'est "pas facile" à faire sur le papier. Au sujet de , il a expliqué que le Français est "déjà un champion" qui va "devenir encore plus fort" au cours des années à venir. "J'aime jouer avec les grands joueurs et j'aimerais certainement évoluer avec quelqu'un comme lui." Reste à savoir si ce souhait se réalisera au PSG... ou à la Juventus !
Article précédent Juventus : Cavani ou Ma... Article suivant PSG : Thiago Silva pour...