L'échec en Liga, le duel final en C1, son avenir à Madrid... Casillas n'a rien oublié !

Sur les ondes de la Cadena Cope, le gardien de but du , , a parlé de plusieurs sujets majeurs. Au menu notamment, le fiasco en , la finale de la qui se profile ou encore son futur.

Iker Casillas

"San Iker" veut tourner la page. Alors que le et l' se sont livrés un duel final pour le titre en Liga, l'équipe du Real n'a pas réussi à rester dans la course jusqu'au bout afin d'être sacrée. Au final, les Merengue ont dû se contenter d'obtenir la troisième place du classement au sein du Championnat d'Espagne. Le gardien Iker Casillas a souligné le fait que c'était difficile de ne pas être en mesure de devancer ces deux rivaux. "Je pense que nous aurions pu nous battre jusqu'au bout en Liga." Désormais, lui et ses coéquipiers sont concentrés sur la finale de la Ligue des champions face à l'Atletico programmée le 24 mai prochain à Lisbonne.

"Si nous gagnons, nous parlerons alors d'une grande saison. L'Atletico est une grande équipe et l'une des meilleures en Europe. Ils l'ont démontré en remportant le championnat." A priori, Iker Casillas devrait participer à ce bras de fer européen terrible dans trois jours puisqu'il a ses galons de titulaire en C1. A contrario, cela a rarement été le cas en Liga (2 apparitions) puisque préférait aligner et donc miser sur l'alternance dans les cages. Après les titres glanés en 2000 et 2002, Iker Casillas espère franchement que le Real va enfin s'offrir la fameuse "Decima", autrement dit la dixième C1 de l'histoire du club.

"Avant j'étais un enfant et peut-être que je n'ai pas savouré le fait de jouer la dernière finale (cf en 2002). J'avais quand même gardé le maillot. Maintenant, je veux à chaque fois profiter et enregistrer chaque moment." A la question de savoir si cette situation particulière pourrait l'inciter à changer d'air lors du mercato, le joueur âgé de 33 ans a répondu qu'il ne l'envisage pas une seule seconde. "J'ai encore trois ans de contrat et mon rêve est de terminer ma carrière ici. Je sais que c'est compliqué car chaque année, l'attente est plus grande. Mais j'aime les défis et je vais le relever", a assuré celui qu'on surnomme "San Iker". Alors qu'il aurait pu quitter le navire en janvier, le footballeur qui a effectué toute sa carrière au Real, jusqu'à présent, n'est pas près de rendre son tablier.
Article précédent AS Rome : Garcia cible ... Article suivant Le Milan AC en piste po...