Le Top 10 des Flops de la saison en Ligue 1

La saison 2013-2014 terminée, notre rédaction vous propose son Top 10 des joueurs du championnat de France de qui ont déçu. Très attendus, (), (OM) ou encore (Monaco) n'ont pas donné satisfaction.



S'il ne fallait citer qu'un club ambitieux hors-sujet cette saison, l'Olympique de en ressortirait vainqueur bien malgré lui. Symbole de l'exercice morose effectué par les hommes de , sixièmes du classement et donc pas qualifiés pour une compétition européenne, Dimitri Payet. Acheté l'été dernier pour environ 10 millions d'euros, le milieu de terrain réunionnais n'a pas réussi à confirmer ses prestations lilloises. Après un début encourageant, l'ancien Stéphanois a pêché par manque de régularité. Au final, malgré huit buts et quatre passes décisives, il a déçu, comme , et .

Le premier a souffert dans son couloir, le second a fini par perdre sa place de titulaire et le troisième illustre à lui tout seul l'erreur de casting des dirigeants phocéens. Que l'OM se rassure, d'autres équipes ne sont pas en reste au moment de trouver des footballeurs passés à côté de leur sujet. Deuxième du classement derrière le , l' compte dans ses rangs des garçons que l'on n'oubliera pas cette saison (Kurzawa, Toulalan, James, Berbatov...), à la différence par exemple d'Eric Abidal. D'abord titulaire en défense centrale aux côtés de , le footballeur tricolore a perdu tout son crédit au fil des semaines pour finalement se retrouver sur le banc.

Le fiasco Ravanelli


Le cas de est différent. Recruté au mercato estival pour 60 millions d'euros, l'attaquant colombien a manqué la seconde partie de saison en raison d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche contractée contre Chasselay, en . Avant cela, l'ancienne star de l' inscrivait neuf buts en Ligue 1 sans forcément impressionner. Autre Monégasque retenu dans les Flops, João Moutinho. Transfuge du , l'international portugais n'a que trop peu brillé malgré 31 matches joués en championnat et six passes décisives.

Et ailleurs ? Au PSG, a vécu un véritable enfer. A Nice, Dario Cvitanich a réduit de plus de moitié son total de buts en Ligue 1 (8 contre 19). L'attaquant argentin n'a pas aidé les Aiglons à décoller au classement. A , les années se suivent et se ressemblent pour , aucun but et deux petites passes décisives. Dans le Nord aussi, la saison de se résume à un énorme couac (19 matches, 2 buts). Idem pour , le gardien de but de , et une flopée de joueurs comme Gaël Danic (), (Rennes) et (). Enfin, mention catastrophique pour , l'éphémère entraîneur de l'.
Article précédent OM : un Chilien tente d... Article suivant OM : fin du suspense po...