EDF : Deschamps explique son choix pour Ruffier

On peut partir réserviste, autrement dit être numéro quatre dans la hiérarchie quand dans une liste il y a trois joueurs à son poste, et se retrouver numéro deux quand ce dernier doit malheureusement déclarer forfait. Cette situation paradoxale a été vécue par avec les Bleus...

... Mais pour , le gardien stéphanois ainsi que son homologue corse , qui malgré le forfait de reste numéro trois, vivent bien la situation. Une situation que le sélectionneur national a facilement expliqué ce lundi en conférence de presse, expliquant que le poste de numéro trois était un poste particulier de conseiller et grand frère pour lequel Landreau a plus de capacités et que sportivement sur la saison Stéphane Ruffier méritait d'être numéro deux.

"Stéphane, les gens le connaissent, à moins qu'ils vivent sur une île déserte. Ça fait un moment qu'il est performant en L1. Comme je l'avais dit, Mickaël Landreau a plus d'aptitudes pour être numéro 3. On l'a donc maintenu dans ce rôle. Il n'y a pas de problème. Les deux sont à la disposition du groupe avec le sourire", a-t-il ainsi expliqué dans des propos rapports par nos confrères de . C'est donc le Stéphanois qui en l'absence du numéro un gardera les cages des Bleus contre la Norvège mardi soir pour le premier match de préparation à la Coupe du monde.
Article précédent EdF : Deschamps annonce... Article suivant France-Norvège, le vrai...