La France se qualifie dans la douleur

La France s'est qualifiée dans la douleur face au Nigéria ce lundi soir en huitième de finale de la . Les Bleus joueront donc les quarts de finale face au vainqueur du match entre l'Allemagne et l'Algérie. Mais il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir la délivrance arriver.

Paul Pogba

Les Bleus ont accouché dans la douleur. Si la France atteint les quarts de finale de la Coupe du Monde 2014 grâce à son succès sur le Nigéria ce lundi, c'est avant tout grâce à l'état d'esprit qui anime cette équipe. Même bousculée comme elle le fut en début de seconde période, l'équipe de a tenu bon pour mieux rebondir et crucifier son adversaire en fin de match grâce à (80eme) d'abord et puis Yobo contre son camps (90eme +2). 2-0, le plus dur était fait.

Mais que cela a été dur. Face à des Nigérians accrocheurs et volontaires, les Français se sont souvent fait prendre en contre. Comme à la 19eme minute, mais le but inscrit par Emenike est logiquement refusé pour hors-jeu. Ce but a toutefois l'avantage de réveiller les Bleus qui vont multiplier les offensives, mais sans se montrer forcément très dangereux avec son duo Benzema-Giroud. Une seule véritable frappe, celle de Paul Pogba, déjà, qui de 25 mètres va voir son boulet de canon dévié en corner par le gardien nigérian.

En seconde période, le Nigéria va mieux démarrer et priver les Français de ballons. Les Nigérians vont se montrer plusieurs fois dangereux par Emenike (52eme et 60eme). va se révéler décisif sur cette mauvaise passe des Français, notamment sur une nouvelle frappe d'Odemwingie (64eme). Les joueurs du Nigéria se montreront une dernière fois dangereux à la 71eme sur un corner que quatre joueurs n'arriveront pas à propulser dans le but. A partir de là, la France va reprendre la main sur le match et enchainer les actions dangereuses. C'est d'abord Benzema qui montre la voie (72eme et 77eme) et Cabaye qui va voir sa frappe de 20 mètres heurter la transversale. La délivrance viendra à la 80eme minute. Paul Pogba bien placé au 9 mètres va propulser de la tête un ballon mal renvoyé par la défense adverse. La France a fait le plus dur et mène au score. Elle va maintenant procéder en contre et terminer le travail par Griezmann (90eme+2), mais le but sera finalement attribué à Yobo contre son camp. Le score ne changera plus et les Français se qualifient pour les quarts de finale 2-0. On pouvait souffler, respirer.
Article précédent EdF, Lloris : "Je ne su... Article suivant France-Nigéria, les n...