Le Brésil rejoint l'Allemagne en 1/2 finale

Le est en demi-finale du Mondial après être venu à bout de la vendredi soir (2-1). La Seleçao affrontera l'Allemagne, mais sans et peut-être sans .

Neymar, Hulk

Pour la première fois depuis le début de la , le Brésil a réussi à convaincre. Dans le jeu, dans l'approche de la rencontre, la Seleçao a su se montrer efficace, notamment dans ses enchaînements offensifs. Certes, tout est loin d'être encore parfait et l'Allemagne sera véritablement un gros morceau en demi-finale, mais cette équipe est en progression et cela fait plaisir à voir. Critiqué durant la semaine pour ne pas avoir pris ses responsabilités lors de la séance de tirs au but, Thiago Silva a parfaitement répondu en marquant le premier but de la rencontre , suite à un corner de Neymar (1-0, 8e).

Mais le défenseur parisien a aussi commis un acte d'une grande bêtise. En empêchant de dégager, il a écopé d'un carton jaune, synonyme de suspension pour les demi-finales face à la Nationalmannschaft. Une véritable perte pour cette équipe brésilienne, qui pourrait aussi devoir se passer des services de Neymar. Sorti sur blessure en toute fin de rencontre, après avoir reçu un coup de genou de Zuniga, le prodige brésilien avait l'air de souffrir du dos. Il faudra attendre le bilan du staff médical brésilien pour en savoir plus.
Maintenant, au tour de l'Allemagne

En stage de préparation en Autriche avec le , a dû apprécier les talents de tireur de coup franc de . Aux 30 mètres, le défenseur auriverde a envoyé une mine flottante du plat du pied dans la lucarne d'Ospina pour doubler la mise (2-0, 68e). Un but d'autant plus important que la Colombie est revenu au score, par l'intermédiaire de sur penalty (2-1, 82e). Avec 6 buts en 6 rencontres, dont une réalisation à chaque match, le Colombien est entré dans les livres d'histoire. De bon augure pour l' la saison prochaine... où pour le club qui le recrutera.

Toujours est-il que malgré les nombreuses critiquent qui s'abattent sur lui, le Brésil trace toujours sa route. Désormais à deux matches de remporter "leur" Coupe du monde, les quintuples champions du monde ne sont pas loin de remplir leur objectif. Mais face à la Nationalmannschaft ce sera encore une autre paire de manche.
Article précédent Brésil-Cameroun : les é... Article suivant Barça : un démenti pour...