James Rodriguez, la nouvelle pépite du Real Madrid (Officiel)

Un an seulement après son arrivée sur le Rocher, quitte l' pour le . Le milieu de terrain colombien s'est s'engagé, ce mardi, pour six saisons avec la formation de .

James Rodriguez

Si les supporters de Monaco auront pris leur pied pendant une saison avec James Rodriguez, ils voient l'une de leurs stars les abandonner à l'occasion de ce mercato. Recruté l'été dernier pour 45 millions d'euros, l'ancien joueur du ne sera donc resté qu'une seule année en France. Comme prévu, le milieu de terrain colombien a signé un bail de six années en faveur du Real Madrid : l'ASM vient de confirmer un accord avec le Real. Au moins les dirigeants monégasques peuvent se féliciter de réaliser une formidable plus-value, puisque le dernier lauréat de la a déboursé environ 80 millions d'euros pour s'offrir ses services.

Après le Gallois en 2013, le board merengue s'offre donc un nouveau coup sur le marché des transferts. Âgé de 23 ans, James Rodriguez ne pensait sans doute pas, il y a encore quelques semaines, quitter Louis-II pour Santiago-Bernabeu. Auteur de 9 buts et 12 passes décisives en , le natif de Cúcuta suscitait, il est vrai, de vives convoitises. Mais le Mondial au est passé par là et l'occasion toute trouvée par le Real Madrid pour l'attirer dans ses filets. En Amérique du Sud, le néo-madrilène étalait effectivement toute sa classe avec les Cafeteros, quarts de finaliste de la compétition seulement battus par le Brésil (1-2).

Avec six réalisations, dont un doublé en huitièmes de finale face à l'Uruguay (2-0), le nouveau coéquipier de terminait à la première place du classement des buteurs de la compétition. Auteur, contre la Celeste, d'une superbe reprise du volée du gauche, James Rodriguez restera comme l'un des grands joueurs de la . Au Real, ce contrat de six ans lui confère désormais un nouveau statut. Brillant au Portugal, tout aussi éblouissant en France, le footballeur colombien doit confirmer tous les espoirs placés en lui au milieu d'une pléiade de stars. A l'image de Gareth Bale, du temps sera nécessaire pour lui permettre de s'adapter à son nouvel environnement, mais doit se frotter les mains.
Article précédent La presse espagnole ann... Article suivant Monaco : le club justif...