Dortmund panique pour Reus, le trio Bayern-Barça-MU se frotte les mains

Les dirigeants du Dortmund savent pertinemment que le temps presse pour . S'ils ne parviennent pas à convaincre le milieu offensif de prolonger son contrat, alors ce dernier pourrait s'en aller dans un an.

Marco Reus

"La bataille a commencé !" Les journalistes de Bild n'hésitent plus à affirmer que le temps presse pour les décideurs du à propos du dossier Marco Reus. Alors que le milieu offensif se remet de sa blessure à la cheville, qui l'a empêché de disputer le Mondial avec la Nationalmannschaft, on peut dire que son avenir au BVB s'inscrit plus que jamais en pointillés. Même si son bail chez les Borussen expirera seulement en juin 2017, Marco Reus pourrait profiter d'une clause libératoire, un peu spéciale, afin de quitter le club l'année prochaine. Comme le stipule son engagement, le joueur âgé de 25 ans pourrait tourner le dos au Westfalenstadion si un club met 35 millions d'euros sur la table à l'issue de la saison qui se profile.

Actuellement, les gestionnaires allemands tenteraient de briser en deux cette clause très embêtante pour eux. Afin de convaincre Marco Reus de ne pas faire ses valises, ils auraient l'intention de lui proposer une revalorisation salariale alléchante. Plutôt que de percevoir 5 millions d'euros par an, l'ex-joueur du Borussia pourrait toucher 7 millions. Toujours d'après Bild, les négociations auraient capoté en mai dernier mais les dirigeants de Dortmund ne seraient pas enclins à abdiquer. Mais aux quatre coins de l'Europe, bon nombre d'écuries prestigieuses voudraient profiter de l'aubaine afin de déloger Marco Reus en 2015.

Au premier rang, on retrouverait notamment le , le et qui auraient bien pris note de la situation de l'Allemand. L'agent de l'intéressé, Dirk Hebel a indiqué que c'est vraiment "tout à fait normal" que son protégé soit suivi par ces clubs. Toutefois, il estime que la priorité, pour Marco Reus, est d'être "en parfaite santé" afin d'être opérationnel le plus vite possible sur le rectangle vert. Après avoir dû laisser partir au Bayern, pendant le mois de juillet 2013 contre une somme de 37 millions d'euros, les Borussen pourraient bien perdre un autre homme fort.
Article précédent Khedira, le symbole de ... Article suivant Le Barça tenace pour Ma...