Enfin une victoire pour Monaco !

Grâce à un but de , titulaire pour la première fois en depuis janvier, Monaco est allé s'imposer sur la pelouse de en clôture de la 3e journée (0-1). Sans briller, l'ASM s'offre un sacrée bol d'air avec son premier succès de la saison.

aura donc dû attendre son troisième match officiel pour connaître la victoire à la tête de Monaco. Décevante lors de ses deux premières sorties de l'année contre Lorient (1-2) et (1-4), son équipe est toujours en rodage et peine encore à convaincre dans le jeu. Elle s'est au moins rassurée en revenant de Nantes avec les trois points et sans prendre de but, un détail à souligner dans ce début de saison raté. Tout n'aura pas été simple pour l'ASM, loin d'être en maîtrise durant 90 minutes et qui a tremblé jusqu'au bout sur les offensives nantaises, avec une frappe non cadrée de Bammou (80e), une tête de Hansen sur la barre transversale (84e), et une autre de Schechter claquée par Subasic (90e), dans une fin match haletante et dominée par les locaux.

Les Canaris auraient même pu être ouvrir la marque si ce même Subasic n'avait pas sorti le grand jeu sur le penalty de Gakpé, le quatrième sifflé contre les Monégasques en seulement trois journées (22e). Ce sont finalement ces derniers qui rentraient aux vestiaires avec un court avantage, qui se révèlera suffisant. Préféré à Berbatov et titulaire pour la première fois en L1 depuis janvier, Falcao s'est rappelé au bon souvenir de La Beaujoire, stade où il avait connu l'humiliation d'être remplacé par le jeune Martial il y a un an. Sevré en bons ballons, "El Tigre" n'a eu besoin que d'une occasion pour marquer, parfaitement placé au second poteau sur un centre de Kurzawa à la conclusion d'une contre-attaque (45e, 0-1).

De bon augure pour la suite de la saison de l'attaquant, qui ne devrait plus compter Martial comme coéquipier d'ici la fin du mercato : le jeune attaquant, sur le départ, a été remplacé moins de 30 minutes après être entré en jeu en seconde mi-temps, signe fort envoyé par Jardim. Le successeur de Ranieri a encore du pain sur la planche pour rendre son équipe séduisante à la vue de ses difficultés dans le jeu et d'un dernier quart d'heure très délicat. Mais ce premier succès pourrait lui faciliter la tâche et lui enlever une certaine pression.
Article précédent Match Nantes - Monaco e... Article suivant Nantes : Der Zakarian e...