Lyon-Monaco, le mot défaite est banni dans les deux camps

Ce vendredi soir (20h30), l'Olympique Lyonnais va affronter l' dans le cadre de la 5e journée de . Qu'on se le dise, ces deux équipes n'ont déjà plus le droit à l'erreur !

Alexandre Lacazette

"En août, on a été dans le bricolage." Pendant un point presse, l'entraîneur de l'OL, , a rappelé une nouvelle fois qu'il a dû composer avec les blessures qui ont touché plusieurs joueurs de son groupe. Afin de défier Monaco, le coach rhodanien peut compter sur les retours de plusieurs éléments (Gourcuff, Yattara, Umtiti et Fékir)... même s'il en reste encore beaucoup à l'infirmerie (Bedimo, Benzia, Bisevac et Dabo). En dépit de cela, Hubert Fournier est méfiant avant de défier le club de la Principauté. Il faut dire que l'OL occupe la 17e place du classement (3 points sur 12) alors que l'ASM pointe à la 15e position (4 points sur 12). De toute évidence, les Monégasques ont autant la tête dans le seau que les Gones. Mais Hubert Fournier estime que cette escouade a le potentiel requis afin de monter en puissance au cours des matches à venir.

"Cette équipe a dû s'adapter aux changements, comme nous. Il faut laisser du temps et c'est partout pareil. Est-elle différente sans Falcao ? Vous savez la saison dernière, cette équipe a joué sans lui pendant 5 mois. C'est un manque certain, mais il y a Berbatov, Martial, Germain... Elle a une grosse puissance offensive", a-t-il analysé. Pour lui, l'ASM reste " candidate au titre " même si elle a raté son départ. Pour sa part, l'attaquant , qui vient de passer quelques jours avec l'équipe de France (1-0 contre l'Espagne puis 1-1 face à la ), a indiqué qu'il a le sentiment que l'OL a "un rôle d'outsider" obligé de "prendre des points" face à Monaco puis au PSG. Dans le camp monégasque, l'entraîneur a reconnu, au cours d'une conférence de presse organisée mercredi, que les ambitions de l'ASM ont changé depuis que () ou encore () sont partis.

Les Monégasques restent confiants.


"Ce projet a perdu un peu de force, car l'équipe est un peu différente. Mais elle reste quand même ambitieuse et on va tout faire pour jouer à la limite de nos possibilités et atteindre cet objectif. (...) Il est difficile d'en évaluer la qualité. Par rapport à l'année dernière, nous avons plus de jeunes de qualité. Des joueurs qui seront dans le futur de très grands joueurs. Mais je ne peux pas dire que l'équipe est pire ou meilleure." Le Portugais essaie de mettre en place une organisation tactique solide étant donné qu'il dispose de moins d'atouts majeurs sur le rectangle vert. "Tactiquement, cette équipe ne peut plus s'exposer autant offensivement. A la base, on voulait jouer de manière plus offensive. Maintenant, on recherche une équipe plus équilibrée, qui va diviser le jeu et qui ne pourra pas assumer le contrôle du match sur toutes ces rencontres."

Également interrogé, le défenseur central a fait part de son optimisme pour la suite des évènements. "On a mal commencé la saison. On a notamment encaissé beaucoup de buts lors de la deuxième journée à . Mais le championnat est encore long, on va gagner en confiance et s'améliorer.Cette équipe a du potentiel. (...) C'est vrai, la approche (l'ASM défiera le mardi prochain), mais nous sommes pleinement concentrés sur le match de , ce vendredi." Une chose est sûre, l'équipe qui perdra au Stade de Gerland ce soir plongera dans une crise sportive considérable.
Article précédent OL : un entraîneur regr... Article suivant La 15e rugissante pour ...