Lyon se rassure



L'Olympique Lyonnais s'est imposé face à Monaco (2-1), vendredi soir, en ouverture de la 5e journée de . Un résultat qui permet aux Lyonnais, qui restaient sur trois défaites consécutives, de se donner un peu d'air. L'ASM a pour sa part démontré une grande faiblesse défensive.

A défaut d'être une équipe solide, l'Olympique Lyonnais a su faire preuve d'un grand enthousiasme offensif pour venir à bout de l'. Difficile d'ailleurs de prédire quelle saison feront les Gones. Car contre Monaco, les hommes d' ont trouvé face à eux une équipe dans le même état d'esprit : portée vers l'avant, mais d'une grande faiblesse défensive. Toujours est-il que cela a donné un match très agréable à regarder, où Lopes et Subasic ont à plusieurs reprises dû s'employer pour que le tableau d'affichage de Gerland ne prenne pas une autre ampleur.

Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour que les locaux fassent trembler pour la première fois de la rencontre les filets. Après une bonne combinaison avec Lacazette et Malbranque, Fekir se retrouvait seul devant le gardien monégasque qu'il ajustait parfaitement (1-0, 30e). Avantage de courte durée, puisque l'ASM profitait d'une énorme bourde d'Umtiti, bien exploitée par Kondogbia, qui servait ensuite Ocampos dans la surface de réparation. L'argentin crucifiait à son tour Lopes et remettait les compteurs à zéro (1-1, 38e). Dans la foulée Ferreira Carrasco donnait même l'avantage au club de la Principauté, mais son but était refusé pour un hors-jeu peu évident (39e).

Premières minutes de jeu pour Gourcuff


Les errements de la défense lyonnaise étaient illustrées par le gros raté de juste avant la mi-temps dans sa propre surface de réparation. Gros raté que n'était pas loin d'exploiter , mais sauvait une première fois son équipe face au Bulgare (45+1). Une première fois, car dès le retour des vestiaires l'ancien attaquant de le mettait de nouveau à contribution d'une tête lobée (52e). C'est ensuite sur une frappe de Ferreira Carrasco que l'international espoirs portugais s'employait (62e).

De quoi permettre aux Lyonnais de se porter sereinement vers l'avant. C'est d'ailleurs un défenseur, en la personne de , qui marquera le deuxième but des Gones. Après une percée de Lacazette, le latéral gauche lyonnais reprenait le ballon seul au point de penalty pour faire exploser Gerland de joie (2-1, 72e). N'jie ne sera pas loin de faire le break pour l' après avoir mystifié la défense monégasque, mais le jeune ailier lyonnais s'est montré un peu trop gourmand au moment de conclure (80e). A noter les première minutes de jeu de cette saison en Ligue 1. Entré sous les sifflets d'une partie de Gerland, l'international français n'a pas vraiment eu l'occasion de se distinguer. A lui de reconquérir son public lors des prochaines rencontres.
Article précédent Match Lyon - Monaco en ... Article suivant OL, Fournier : "Continu...