Un autre couac pour Casillas et le Real, Naples piégé à domicile, Monaco au point mort... Les Flops du week-end

Après les Tops du week-end dernier, place à certains Flops qui ont marqué les esprits. Au programme, et le dans le dur, qui a manqué le coche au Stade San Paolo ou encore Monaco qui s'enfonce dans les profondeurs du classement en .



Casillas et le Real encore douchés.


Après la défaite cuisante face à la (2-4), on pensait que les joueurs du Real Madrid avaient bien retenu la leçon et qu'ils allaient relever la tête face à l'Atletico. C'était sans compter sur les Rojiblancos qui rêvaient de faire un joli coup à Santiago Bernabeu (1-2). Dans l'ensemble, les Merengue avaient dominé ce derby madrilène mais leurs faiblesses défensives criantes, avec notamment le gardien Iker Casillas qui n'était pas du tout sorti sur le corner qui avait permis à de marquer le premier but de l'Atletico, s'étaient encore affichées au grand jour. Résultat, on est en droit se demander si la Casa Blanca n'aurait pas dû renforcer sa défense lors du mercato. doit trouver la bonne formule afin de relancer le groupe en vue du match de face à Bâle programmé demain (mardi)...

Naples prend déjà du retard.


Les entraîneurs qui perdent avec leur escouade, lors de la 1ère et/ou de la 2e journée, mettent souvent l'accent sur le fait que le chemin est encore long jusqu'à la fin des hostilités. C'est le cas mais comme on dit, les points laissés en route ne sont pas récupérables... Candidat à la lutte pour le Scudetto, l'équipe de Naples a chuté à domicile face à la modeste formation du (0-1). Couplé à l'élimination lors des barrages de la Ligue des champions, ce revers ternit un peu plus le bilan de et de ses troupes lors de cet exercice 2014/2015. Seul un succès net et sans bavure contre le Sparta Prague, en Ligue Europa jeudi soir, pourrait redonner un peu le sourire aux Partenopei...

Monaco rongé par le doute.


Rien ne va plus pour l'ASM qui continue son chemin de croix en Ligue 1. Même s'ils ont plutôt fait bonne figure contre l' (1-2), les Monégasques se sont inclinés à Gerland et c'est cela que tout les observateurs retiennent. Même si les départs de () ou encore (Real Madrid) ont clairement affaibli l'équipe de la Principauté, force est de constater qu'il n'est pas normal que cette dernière occupe une bien triste 19e place au classement avec un bilan aussi mauvais (1 victoire, 1 nul, 3 défaites). Demain soir, l'écurie du Rocher tentera de se refaire la cerise face au en Ligue des champions. Un revers plomberait encore plus et son staff...

Article précédent Monaco : Toulalan et la... Article suivant Monaco : Toulalan ...