Bayern-City, deux cadors vraiment inséparables

Comme la saison dernière, le et s'affrontent en phase de poules de la , mercredi soir à l'Allianz Arena. Dans un groupe E particulièrement relevé, Bavarois et Mancuniens auront à coeur de marquer les esprits et de prendre une option évidente pour les huitièmes de finale.

Bayern Munich

Ils ne se quittent plus d'une semelle. Une fois de plus, le sort permet au Bayern Munich et à Manchester City de se retrouver dès la phase de poules de la Ligue des champions. Ce fut déjà le cas lors de la saison 2011-2012. A l'époque, le club bavarois avait terminé à la première place du groupe, pour atteindre la finale perdue contre . Les Citizens, eux, n'étaient pas parvenus à franchir cet obstacle, devancés par . Lors du précédent exercice, ces deux poids lourds du continent remettaient ça. Là encore, le Bayern finissait premier mais cette fois, grâce notamment à un succès à l'Allianz Arena (3-2), Manchester City décrochait la deuxième place synonyme de qualification en huitièmes de finale.

Cette année, le hasard a donc bien fait les choses en leur permettant de s'offrir une double confrontation qui s'annonce alléchante. Tombés dans un groupe E comprenant également les Italiens de l'AS Rome et les Russes du , le Bayern Munich et Manchester City nous proposent l'un des premiers chocs de cette nouvelle édition de la C1, au lendemain de -. Alors, dans quel état d'esprit se présenteront les deux équipes en Bavière ? Vainqueurs de (2-0), grâce notamment à un but de qui ne participera pas à cette rencontre, les hommes de occupent la deuxième place de la , mais on attend de juger le niveau de ce cru renforcé notamment par les arrivées de et .

Pour sa part, le dernier champion d'Angleterre reste sur un nul sur la pelouse d'Arsenal (2-2), mais les coéquipiers de comptent déjà cinq points de retard sur Chelsea. Surtout, les observateurs attendent de savoir si le voisin de United aura cette saison les capacités de jouer dans la cour des grands en Ligue des champions, de rivaliser avec le et justement le Bayern Munich. Ce qui ne fut pas le cas en 2013-2014 avec une élimination dès les huitièmes de finale, face au (0-2, 1-2). Trop souvent décevants lors des grands rendez-vous, les Citizens voudront sans doute rectifier le tir dans les prochaines semaines. Quoi de mieux qu'un succès, mercredi soir, chez un concurrent direct pour annoncer la couleur ?
Article précédent Ligue des Champions : l... Article suivant Man City, Mangala : "Je...