Des buts en pagaille en C1, l'objectif de CR7, Ferguson et l'erreur nommée Moyes... Le Tour d'Europe de la presse

Le Tour d'Europe de la presse de ce mercredi 22 octobre 2014 est notamment consacré à la soirée d'hier en qui a été très animée. Au menu également, qui veut marquer un peu plus l'histoire du foot ou encore qui pense que MU a manqué le coche en nommant à sa place.



FRANCE :


Le Parisien juge que le a réalisé le hold-up parfait contre l'APOEL Nicosie en Ligue des champions. C'est qui a délivré les Parisiens à la 87e minute de jeu grâce à un but capital.

De son côté, évoque aussi les autres rencontres de la soirée. Des buts ont été inscrits en pagaille aux quatre coins de l'Europe. Par exemple, le Bayern a écrasé l'AS Rome sur le score de 7 buts à 1. En parallèle, a dynamité Maribor 6 à 0 tandis que le a battu le BATE Borisov 7 à 0.

ITALIE :


Le Corriere dello Sport n'en revient pas. Il faut dire que les Giallorossi ont été transparents contre les Bavarois au Stadio Olimpico. Après ce revers 7 buts à 1, l'entraîneur a reconnu que lui et ses joueurs ont pris une sacrée claque face à des Allemands qui étaient meilleurs dans tous les domaines.

Pour sa part, Tuttosport estime que pourrait encore être le sauveur de la Juventus face à l' ce soir. Les Bianconeri doivent impérativement gagner face à l'écurie grecque.

ESPAGNE :


Marca et As zooment sur la rencontre entre et le . Les Merengue n'ont jamais gagné à Anfield. Sur le plan individuel, Cristiano Ronaldo rêve de marquer un doublé afin d'égaler Raúl en tant que meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions. Pour l'heure, l'Espagnol domine toujours les débats avec 71 réalisations à son actif.

El Mundo Deportivo, quant à lui, encense le . Les Blaugrana ont battu l' 3 buts à 1. Après la défaite concédée face au PSG, et consorts ont déjà redressé la barre en C1.

ANGLETERRE :


Le Daily Mirror relaye les propos de . Avant l'affiche entre Liverpool et le Real Madrid, le milieu de terrain a indiqué qu'il aurait pu signer à deux reprises chez les Merengue dans le passé. Mais " Stevie G " avait refusé de quitter son club de coeur.

Dixit le Daily Express, Sir Alex Ferguson a confié que les dirigeants de n'auraient pas dû nommer David Moyes. Pour l'Écossais, le costume de coach des Red Devils était trop large pour son compatriote.

Article précédent PSG : Al-Khelaïfi s'att... Article suivant Un mois d'absence pour ...