Bayern-AS Rome, l'heure de la revanche a sonné

Les supporters de l'AS Rome ne sont pas près d'oublier la date du 21 octobre dernier. Ce jour-là, leurs protégés avaient été humiliés par le en (1-7). Ce mercredi soir (20h45), les Romains vont tenter de se refaire la cerise.

Miralem Pjanic

Une spirale inquiétante. Après le fiasco face au Bayern, l'équipe de l'AS Rome a eu du mal à relever la tête. Les Giallorossi ont concédé un résultat nul face à la (0-0), battu Cesena (2-0) avant de rechuter contre le week-end dernier (0-2). A l'heure de retrouver le bourreau allemand, l'entraîneur a choisi de faire profil bas. "Nous n'avons pas beaucoup de chances d'obtenir un bon résultat. Mais le résultat n'est pas tout. La performance est aussi importante. Ce qui est arrivé à Rome était un accident", a-t-il déclaré pendant un point presse. L'ancien coach de a demandé à ses joueurs de revenir aux fondamentaux.

"Nous devons nous rappeler comment nous avons joué au début de la saison. Voilà ce qu'il faut faire. Je veux voir évoluer mon équipe de façon très agressive. Nous ne changerons pas notre philosophie. Mais lorsqu'on affronte une équipe plus forte que la sienne, il faut s'adapter un peu à leur style de jeu." Dans l'autre camp, autrement dit celui du Bayern Munich, tout le monde a le sourire. Si on excepte la défaite dans le cadre de la Supercoupe d'Allemagne contre Dortmund (0-2), force est de constater que les Bavarois n'ont pas perdu une seule autre rencontre. Sans surprise, les hommes de occupent la place de leader en (24 points pris sur 30) et en Ligue des champions (9 points pris sur 9).

Un succès face à l'AS Rome permettrait aux Allemands de valider leur ticket pour les 8es de finale de la C1. "Les résultats récents ont été bons. Nous sommes sur la bonne voie, a confié Pep Guardiola avant d'évoquer le duel face à l'AS Rome. C'est un nouveau match. Les joueurs romains vont faire de leur mieux. C'est une question d'amour-propre pour leur club. Ils ont beaucoup de grands joueurs qui sont capables de bien faire dans cette compétition. Il suffit de regarder Totti, De Rossi, Pjanic ou . Pour nous, ce sera une chance afin de nous qualifier très tôt. C'est ce que nous voulons faire. Cela nous donnerait un bon avantage pour les prochains matches de Bundesliga et de Ligue des champions." Entre raclée à faire oublier et qualification à entériner, ce duel européen sera vraiment passionnant à suivre.
Article précédent AS Rome, Pjanic : "On a... Article suivant Un anniversaire vert po...