Blanc, Bielsa, Ibra, qui fera basculer le Classico ?

La 13e journée de se clôturera ce dimanche (21h00) avec le Classico entre le Saint-Germain et l'Olympique de au . Quelles sont les clés du match ? Qui fera basculer la rencontre ? Le PSG va-t-il enfin lancer sa saison ?



C'est le genre de rendez-vous que les supporters des deux camps cochent immédiatement sur le calendrier en début de saison. Les duels entre les deux rivaux de la Ligue 1 continuent de déchaîner les passions et le contexte actuel ajoute une certaine saveur à la rencontre. L'OM est cette fois-ci leader du championnat avec quatre points d'avance sur son rival. Les victoires de Lyon face à (3-1) et de contre Lens (2-1) donnent même encore plus de piment à ce Classico. Le suspense est au rendez-vous dans ce premier tiers du championnat.

Côté Parisien, le retour de pourrait être déterminant. Au-delà de son talent de buteur, l'international suédois permet souvent à ses coéquipiers de briller et l'impact psychologique de ce come-back pourrait également avoir de réelles conséquences sur ce choc au sommet. devrait aligner son attaquant d'entrée de jeu malgré une semaine de reprise plutôt mitigée. Ibrahimovic ne souffre plus mais pourrait rester prudent dans les premiers duels pour éviter une éventuelle rechute. L'autre clé du match sera sans doute le duel tactique entre Laurent Blanc et . Si la méthode de l'Argentin a déjà fait ses preuves dans la cité phocéenne, le technicien du PSG a encore beaucoup de choses à prouver. Une défaite face à l'OM pourrait même le fragiliser dans ses fonctions.

Du côté Marseillais, l'absence d' sera peut-être préjudiciable même si le club olympien pourra compter sur la forme actuelle de ou . Le public sera bien évidemment tout acquis à la cause du PSG qui pourra compter sur le soutien de 45 000 supporters. Pour des raisons de sécurité, seulement 500 fans de l'OM ont effectué le déplacement dans la capitale. Ce quota sera le même pour les supporters du PSG au match retour.
Article précédent PSG-OM : l'historique d... Article suivant Bielsa toujours devant ...