Labrune et Dassier en garde à vue à cause d'une "affaire Gignac" ?

Un coup de tonnerre vient de s'abattre sur le Stade Vélodrome. Le trio Labrune-Pérez-Dassier a été placé en garde à vue. Le transfert d' expliquerait cette décision des policiers.

André-Pierre Gignac

Une transaction opaque ? Alors qu'il avait marqué 12 buts en 37 matches pour le compte de lors de la saison 2009/2010, André-Pierre Gignac avait été contacté par les dirigeants de . A l'époque, les Phocéens voulaient clairement se renforcer sur le plan offensif et ils avaient flashé sur le footballeur qui était également passé par Lorient. Afin de convaincre les Violets de lâcher le natif de Martigues, ils avaient dû sortir la grosse artillerie. Au final, les Marseillais avaient apparemment déboursé environ 18 millions d'euros sans compter les primes diverses.

Plus de quatre années après cet épisode, lié au mercato estival 2010, trois personnes influentes sont dans le collimateur de la justice. On apprend par le biais de la chaîne iTélé que le président et le directeur général ont été placés en garde à vue. Idem en ce qui concerne l'ancien patron du club sudiste, autrement dit . Apparemment, les policiers veulent entendre ces individus dans le cadre "d'une affaire financière de grande ampleur". A en croire Le Point, le transfert d'André-Pierre Gignac aurait donné lieu à des rétrocommissions dont auraient bénéficié plusieurs intermédiaires.

L'instruction de cette affaire remonte déjà à "plusieurs semaines". Alors qu'il s'apprête à défier la avec l'équipe de France... au Stade Vélodrome ce mardi soir, André-Pierre Gignac devrait logiquement être entendu par les enquêteurs au sujet de son transfert qui remonte à plusieurs années. Alors que son contrat actuel à l'OM expirera en juin 2015, nul doute que le buteur se serait bien passé de cette affaire qui pourrait avoir des conséquences sur son futur mais aussi celui du club marseillais.
Article précédent OM : coup dur pour ... Article suivant OM : Pape Diouf égaleme...