Le destin de Lloris lié à celui de De Gea ?

Dans les prochains mois, plusieurs bouleversements pourraient intervenir au sein de grands clubs au poste de gardien de but. Au centre de ces spéculations, l'avenir de . En effet, le portier tricolore aurait la possibilité de quitter pour une écurie anglaise plus huppée.

Hugo Lloris

Cela fait un peu plus de deux ans que Hugo Lloris défend les couleurs de Tottenham, un choix de carrière qui reste aujourd'hui encore surprenant puisque le gardien de but français n'a pas disputé une seule rencontre de avec les Spurs. Obligé de se contenter de la Ligue Europa, le portier de l'équipe de France n'acceptera sans doute pas éternellement cette situation. Sous contrat jusqu'en juin 2019 avec la formation entraînée par , l'ancien Niçois et Lyonnais sait qu'il sera difficile pour l'écurie londonienne de décrocher un billet en C1 à l'issue de cet exercice.

Du coup, on peut se dire que le footballeur de 27 ans quittera vraisemblablement White Hart Lane dans les mois à venir, histoire de rejoindre une équipe plus prestigieuse avec qui il sera capable de remporter des titres. Dans le viseur du Real Madrid pour la succession d', Hugo Lloris intéresserait également . Concrètement, le board merengue pourrait confier les clés à , l'actuel dernier rempart des Red Devils, obligeant ainsi le club mancunien à dénicher un nouveau gardien de but.

Dixit le Daily Star, Manchester United pourrait ainsi se tourner vers l'Azuréen pour satisfaire des désirs en vue de la saison 2015-2016. Il faut croire que , le technicien de MU, en ferait l'une de ses priorités du futur mercato estival. Car bien évidemment, il ne s'agit pas d'envisager un mouvement hivernal en janvier, mais bien de préparer l'avenir. En récupérant une somme conséquente pour l'international espagnol (37 millions d'euros ?), Manchester United n'aurait ainsi pas de mal à financer la venue de Hugo Lloris, qui porte à bout de bras une équipe de Tottenham plus assez ambitieuse pour lui.
Article précédent Manchester Utd : Van Ga... Article suivant Real Madrid : un flou t...