L'avenir s'assombrit pour Lavezzi, la forme de Matuidi, le rendement "d'El Matador"... Blanc n'a rien zappé

Au travers d'un point presse, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, , a évoqué plusieurs sujets brûlants. Au menu notamment, les deux matches entre et le Barça, le futur d' ou encore l'état de forme de .

Ezequiel Lavezzi

L'infirmerie s'est sérieusement vidée.


Alors qu'il a souvent dû composer avec bon nombre de blessures, l'entraîneur Laurent Blanc est aujourd'hui soulagé de constater que seul a "un problème à l'adducteur" et qu'il ne pourra "pas faire partie du groupe demain". Ménagé contre Lille, a toujours une douleur au talon mais cette dernière est "en train de se résorber totalement". Il sera donc "à la disposition" du groupe qui défiera Nantes samedi (17h, 17e journée de ). Le Cévenol a souligné le fait que bon nombre de joueurs ont "besoin de compétition" alors qu'ils ne sont "pas au top" après avoir dû se soigner. Pour lui, c'est le "seul problème" à ce sujet.

Bonifier le point pris à Lille.


A défaut de gagner face à Lille mercredi dernier (1-1), le avait montré des belles choses dans le jeu. Laurent Blanc a reconnu qu'il faudra "capitaliser" face aux Canaris et donc "prendre trois points" au . "On connaît très bien cette équipe et son entraîneur (). (...) Le match de Nantes va servir de préparation (avant de défier le Barça au quatre jours après, ndlr). Je ne sais pas si ça suffira (une victoire) pour prendre la première place. On avait l'opportunité d'y parvenir à Lille. On n'avait pas été capables de le faire. On est assez déçus. A domicile, on a perdu assez de points (4 au total)."

"El Pocho" n'en sait pas plus.


Alors que son contrat expirera en juin 2016, Ezequiel Lavezzi n'est toujours pas fixé à propos de son futur. Interrogé à ce sujet, Laurent Blanc n'a pas livré plus d'éléments au sujet d'une prolongation éventuelle. "Il amène ce qu'on attend de lui même si je pense qu'il peut faire beaucoup mieux au niveau de l'efficacité. (...) A travers le projet sportif, il y a des choix à faire. On réfléchit à certaines choses. De toute façon quand vous êtes aligné, la meilleure chose pour vous est d'être bon sur le terrain." Rappelons que les dirigeants de l' rêvent de pouvoir déloger l'Argentin depuis déjà belle lurette.

Le rendement de Matuidi.


La saison passée, Blaise Matuidi avait été impressionnant tout au long de la saison. Le milieu de terrain avait même marqué 7 buts grâce à sa capacité à se projeter très vite vers l'avant. Depuis le début de cet exercice, l'international français est un peu plus en retrait (1 but) mais cela n'inquiète pas vraiment Laurent Blanc. "Il a un potentiel physique très important. Il est un peu moins bien mais je ne me fais pas de soucis. Contrairement à beaucoup d'autres, l'enchaînement des matches est bon pour lui. C'est l'un des joueurs du Paris Saint-Germain qui court le plus (entre 11 et 13 kms par match). Il est peut-être un peu moins efficace mais s'il fallait le suivre (sur le plan physique), il y en a quelques uns qui ne pourraient pas le faire, moi le premier."

"El Matador" peut faire encore mieux.


Jusqu'à présent, a marqué 12 buts en 21 matches pour le compte du PSG. Laurent Blanc est convaincu que le goleador argentin aurait "pu en marquer plus". En dépit de cela, il a rappelé que l'ex-joueur de a  "traversé une période difficile comme pratiquement tout le monde" sur le plan physique. "Ses stats sont bonnes et elles seront meilleures en seconde partie de championnat", a-t-il prédit. A l'issue de la saison passée, Edinson Cavani avait inscrit 25 buts toutes compétitions confondues. Il est donc tout à fait dans les clous afin d'atteindre cette barre voire même la franchir.
Article précédent L1 - Paris SG: cadres p... Article suivant PSG : Ibrahimovic apte,...